2017, du petit beurre pour nos abonnés

Dessin édito La Maison écologique n°97

Éditorial paru dans La Maison écologique n°97 de février-mars 2017

Je ne sais pas pour vous, mais pour l’équipe de La Maison écologique, les bonnes résolutions pour la nouvelle année fusent. Petit aperçu de celles qui vont nous permettre de réduire notre empreinte carbone numérique* : en finir avec la transmission des messages et des pièces jointes par courriel entre collègues au profit des bons vieux petits papiers volants ou d’un dépôt de fichier sur notre serveur informatique interne ; éviter au maximum le stockage des courriels, naviguer sur le « Oueb » via des liens directs et/ou des « marque-pages » et limiter nos requêtes auprès des moteurs de recherche. Dérisoire ? En 2020, le bilan carbone d’Internet devrait dépasser celui de l’aviation ! Une recherche Google émet 5 à 10 g de CO2, envoyer un e-mail avec une pièce jointe d’1 Mo, c’est 20 g de CO2, soit autant qu’une ampoule de 60 W allumée pendant vingt-cinq minutes !

Mais revenons à nos résolutions. Outre ces petits gestes de colibri pour réduire notre empreinte interne, nous avons imaginé une résolution d’envergure pour 2017, une de celles qui vont aussi impacter positivement l’empreinte carbone de nos abonnés…
Vous n’êtes pas sans savoir que La Maison écologique est un magazine qui informe et qui donne à rêver, mais c’est aussi et surtout une revue indépendante – elles sont rares aujourd’hui – qui a clairement l’ambition de faire passer ses lecteurs à l’action. Alors, en plus de tous les conseils et retours d’expériences prodigués au gré des pages de chaque numéro, l’équipe de LME a décidé de négocier pour tous ses abonnés des conditions tarifaires préférentielles auprès de nombreux professionnels de l’écoconstruction ! Une première pour un magazine.

Carte membre La Maison écologique
Nous travaillons ainsi depuis des mois à créer des partenariats avec des distributeurs d’écomatériaux, mais aussi des centres de formation à l’écoconstruction et des éco-artisans. à ce jour une bonne cinquantaine de professionnels** ont déjà répondu positivement et proposent des tarifs réduits à nos abonnés désormais munis d’une carte de membre.
Parler d’écoconstruction, c’est bien ; la pratiquer, c’est encore mieux !

Julie Barbeillon

* Les bureaux dans lesquels votre magazine est conçu et mis en page sont alimentés depuis des années par l’électricité renouvelable coopérative de la SCIC Enercoop (www.enercoop.fr).
** La liste, qui sera régulièrement mise à jour, est disponible sur notre site www.lamaisonecologique.com/partenaires


Petit bonus pour les lecteurs de notre site web, la bande dessinée de notre dessinatrice Camille Besse sur l’Inter(pas très)Net parue dans le magazine Causette où elle officie également.

BD-Besse-Pollution web
Partagez cet article sur les réseaux sociaux
Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterPin on Pinterest