Liège, de la bouteille à l’isolation des combles


ÉCOMATÉRIAU.

Pas moins de 220 m3 de granulés de liège issus des bouchons de vin, de cidre et de champagne de Haute-Normandie ont été vendus depuis 2012 par l’association La chaîne du liège, située à Totes (76).

L’idée germe dans la tête d’Yves Saucé en 2008 alors qu’il cherche une source de financement complémentaire pour organiser des loisirs pour les personnes à mobilité réduite de deux résidences dont il est membre du conseil d’administration. Au lieu de solliciter des donateurs, la valorisation d’un ” déchet ” lui paraît une bonne solution.

Depuis, les bénévoles s’affairent pour collecter, trier, broyer, calibrer, conditionner et vendre le précieux broyat isolant. Le produit standard, en granulométrie 4/12 a reçu un Pass innovation du CSTB afin de valider ses performances (lambda 0,048 W/(m.K) ; affaiblissement des bruits extérieurs de 15 à 30 dB selon épaisseur). Il est principalement destiné à l’isolation des combles perdus. La version en granulométrie 4/8 est utilisée pour alléger des dalles chaux-sable et les particules plus fines peuvent également être commercialisées pour des applications spécifiques.

Brève parue dans LME86

Partagez cet article sur les réseaux sociaux
Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterPin on Pinterest