Ondes, Paris à la fronde contre les antennes de téléphonie mobile

antenne relais

Paris vient d’adopter une nouvelle charte de téléphonie qui engage les opérateurs et réduit de 30 % l’exposition des Parisiens aux ondes électromagnétiques, « potentiellement cancérigènes » d’après l’OMS. Depuis le 1er avril 2017, le seuil maximal des antennes-relais de la capitale est abaissé à 5 volts par mètre (V/m) – limite des dommages à l’ADN – contre 36 à 61 V/m en France.

Un Observatoire municipal des ondes est aussi créé et un formulaire permet aux Parisiens de demander des mesures gratuites de contrôle de leur niveau d’exposition. Paris devient ainsi la métropole la plus protectrice d’Europe.

Plus d’info :
www.paris.fr/ondes
La charte parisienne de téléphonie mobile du 30 mars 2017

Partagez cet article sur les réseaux sociaux
Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterPin on Pinterest