.
La Maison écologique - Le magazine de l'écoconstruction et des énergies renouvelables

Couverture du n°79

En kiosque, le n°79 - Février-Mars 2014

Éditorial

Gaz à effet de serre, la famille s’agrandit

Edito 79_Dessin de Jef

La famille perfluoroalkylamine et les scientifiques de l’Université de Toronto viennent de nous annoncer une naissance… Un tout nouveau gaz à effet de serre découvert dans notre atmosphère : le perfluorotributylamine ou PFTBA pour les intimes.
Le nouveau né a, d’après les chercheurs, un incroyable pouvoir de réchauffement global : environ 7 100 fois plus puissant, sur une période de 100 ans, que le petit rigolo de dioxyde carbone (CO2) !
Mais d’où vient ce monstrueux gasodonte ? Il s’agit en fait d’un gaz artificiel utilisé depuis le milieu du XXème siècle, principalement pour la fabrication d’équipements électriques et électroniques… Mes mains en tremblent sur le clavier de l’engin électronique utilisé pour rédiger ces quelques mmmoots !
On ne connait pas encore beaucoup de choses sur le jeune et fougueux PFTBA, mais l’équipe du Canada qui a commencé à l’étudier nous affirme qu’il possède l’une des plus hautes efficacités radiatives connues pour un gaz détecté dans l’atmosphère, soit 0,86 watt par mètre carré et par partie par milliard (W/m2.ppb). À titre de comparaison, le CO2, qui sert dans ce domaine de référence, est à seulement 0,000014 W/m2.ppb. En outre, le PFTBA a la fâcheuse tendance à se plaire dans les basses couches de l’atmosphère où il peut apparemment séjourner quelque cinq cents années avant de disparaître (enfin !) dans les plus hautes couches.
Point positif - si si, il y en a un -, les scientifiques nous invitent à relativiser l’impact réel du PFTBA sur le réchauffement climatique puisque, bien qu’affreusement puissant, il est pour l’instant mesuré à des concentrations extrêmement faibles : 0,00000018 partie par million (ppm) - à comparer aux 400 ppm pour la concentration désormais relevée du CO2.
Rassurons-nous donc, la descendance des gaz à effet de serre n’est pas prête d’être menacée…

Julie Barbeillon

Au sommaire de ce numéro

Isoler avec les produits de la nature

Dossier : Isoler avec les produits de la nature

Utiliser des matériaux tels que la nature les a façonnés, sans transformation industrielle, pour isoler son logis… c’est possible et souhaitable. De plus, cette pratique respectueuse de l’environnement a l’avantage de dynamiser l’agriculture et l’économie locale. Mais ces isolants " de cueillette " répondent-ils aux exigences thermiques actuelles ? Sont-ils fiables ? Comment les mettre en œuvre ? Vous trouverez les réponses dans le dossier que vous tenez entre les mains...

A la loupe

A la loupe

Une maison dans un jardin d'hiver

En 2008, sur un coup de cœur, Sophie et Vania acquièrent une ancienne fabrique de lin. Avec l’aide d’un architecte, le jeune couple a mené à terme la transformation du hangar en un jardin d’hiver où se loge une maison en bois. Un travail inspiré de celui mené par l’agence Lacaton-Vassal sur les maisons serres.

A vos Blogs

A vos Blogs

Rénovation éconologique en pisé

En 2006, Thierry et Catherine ainsi que leurs quatre filles font l’acquisition d’une bâtisse en pisé du XIXème siècle de 240 m2, à 20 km de Lyon. Ils se lancent dans trois années de rénovation en autoconstruction, pour lui redonner sa beauté d’antan avec des matériaux naturels. Thierry travaille main dans la main avec l’association Oïkos (2) et fort de 6 000 heures de rénovation, il crée son entreprise : Formaterre (3).  Leur blog " Et pisé beau "est une mine d’information et de bonne humeur…

Autoconstruire

Autoconstruire

Retraités ET autoconstructeurs

Heureux sont Yves et Micheline qui, à 70 printemps, ont relevé le défi de l’autoconstruction et profitent aujourd’hui d’une ravissante maison ossature bois, simple et pleine d’ingéniosité, dont la conception aura été dictée par le bon sens et l’économie...

Billet

Billet

Halte aux renouvelables ! 

"Entendez-vous dans nos campagnes, mugir ces féroces hélices ? Elles viennent à tour de pales égorger nos profits et nos compagnies ! »

Thierry Salomon

Sur Twitter, retrouvez de brefs " tweets d’humeur "
sur #ThierrySalomon

Carte verte

Carte verte

Plateau technique aux Grands Moulins

Centre éducatif des Grands Moulins : Formation construction paille, à Gracay dans le département du Cher.

Enquête énergie

Enquête énergie

Chauffage solaire, un trésor oublié

Peu vendus, mal connus, les systèmes solaires combinés permettent pourtant de couvrir plus de 50 % des besoins de chauffage et d’eau chaude. Des alliés précieux contre l’énergie chère. À redécouvrir.

Ensemble

Ensemble

L’habitat groupé des Petits Moulins

Livré en 2012 près de Nantes, ce projet d’autopromotion baptisé
Les Petits Moulins associe l’habitat groupé et participatif à six logements locatifs sociaux gérés par Harmonie Habitat.

Faites-le vous-même

Faites-le vous-même

 Réaliser un puits et en consommer l'eau

Bien qu'obligé de se raccorder au réseau d'eau potable, on peut décider de chercher une source sur son terrain, et d'en utiliser l'eau dans sa maison. L'objectif visé étant l'autonomie et la gestion écologique du fragile cycle de l'eau.

Main à la pâte

Main à la pâte

Moderne l’enduit stuc

La chaux dans l’air du temps.

Regard sur

Regard sur

Toitures actives

Quand le photovoltaïque produit AUSSI de la chaleur.

Rénover

Rénover

Grange béarnaise, objectif confort

Comment conjuguer envies personnelles et conseils d’un maître d’œuvre spécialisé en écoconstruction bioclimatique pour rénover son logement ? Réponse d’une famille " néo-rurale " qui vient de réhabiliter une grange béarnaise traditionnelle.

Technique

Technique

Lessiver ses peintures

Pour qu’une peinture soit facile à nettoyer, il faut qu’elle soit lessivable. Elle doit ainsi pouvoir résister à l’abrasion et ne pas se détremper au contact de l’eau. Nos conseils pour faire le bon choix de peinture naturelle et lessivable.