.
La Maison écologique - Le magazine de l'écoconstruction et des énergies renouvelables

Couverture du n°84

En kiosque, le n°84 - Décembre 2014-Janvier 2015

Éditorial

La forêt de Rémi

Pourquoi en 2014, en France, un jeune homme de vingt-et-un printemps, passionné de botanique, défenseur des droits de la nature au point d’aller sur place manifester son désaccord contre un projet de barrage, meurt pendant des échauffourrées avec les forces de l’ordre ? Pourquoi, alors que les recours juridiques contre le barrage de Sivens étaient toujours en cours d’examen, le déboisement avait déjà commencé(1) ? Pourquoi au nom d’une agriculture intensive d’un autre temps, en mal d’irrigation et aux importants besoins de dilution de sa pollution aux pesticides, la zone humide du Testet, qualifiée par la DREAL(2) de « zone humide majeure du département du point de vue de la biodiversité » devrait être sacrifiée ? Pourquoi les besoins d’une quarantaine d’exploitants agricoles menaceraient une trentaine d’hectares de forêt et 94 espèces animales protégées ? Pourquoi la Compagnie d’aménagement des coteaux de Gascogne, celle qui a établi l’étude concluant à la nécessité des travaux, est celle qui réalise lesdits travaux ? Pourquoi a-t-il fallu que plusieurs personnes se mettent en grêve de la faim pendant des semaines pour que la ministre du Développement durable commande un rapport d’expertise sur ce projet de barrage ? Pourquoi aura-t-il fallu attendre que Rémi Fraisse perde la vie pour que les médias grand public daignent s’intéresser à la lutte qui se déroule depuis des mois, des années, au Testet ?

Nombreux sont les pourquoi dans cette triste histoire...
Et nombreux sont aussi ceux et celles qui désapprouvent ce genre de projets destructeurs de notre patrimoine naturel et économiquement injustifiés. Mais peu, comme Rémi et Vital(3), se déplacent et s’activent pour défendre leur conviction profonde. Que ces deux jeunes en soient ici très sincèrement remerciés, ainsi que tous les « éco-manifestants » du monde qui agissent en faveur de la biodiversité et au profit du plus grand nombre. Gageons que la forêt qui sera, n’en doutons pas, replantée au Testet, portera le nom de Rémi...

1. En présence d’environ 200 CRS et gendarmes ! Et sans avoir attendu l’approbation du Conseil national de la protection de la nature, qui depuis a formulé un avis clairement défavorable.
2. Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement.
3. Vital Michalon, enseignant en physique-chimie de 30 ans, a été tué en juillet 1977 lors de la manifestation de Creys-Maville (38) contre le projet de centrale nucléaire Superphénix.

Au sommaire de ce numéro

Le bois, un isolant qui a la fibre

Dossier : Le bois, un isolant qui a la fibre

Le marché des isolants à base de fibres et de laine de bois se porte bien. Une bonne quinzaine de fabricants multiplient les références. Deux géants, Actis et Isover, jusqu’à présent peu enclins aux produits bio-sourcés, ont même lancé leur propre gamme. Plus de quinze fabricants proposent désormais des centaines de produits. La Maison écologique vous offre un guide pratique pour vous aider à trouver la bonne fibre en fonction de votre chantier, de votre budget et de la technique que vous souhaitez mettre en œuvre…

A la loupe

A la loupe

D'inspiration suédoise

Au cœur du Velay, dans les montagnes verdoyantes de la Haute-Loire, le village de Rosières abrite la maison d’Hervé et de Sandra. Deux bâtiments en bois, traités au badigeon suédois, qui ne sont pas sans évoquer les célèbres cabanes de pêcheurs des pays du Nord...

A vos blogs

A vos blogs

Sous le bois, la paille...

Une maison dans le Bugey.

Autoconstruire

Autoconstruire

Une année pour autoconstruire

Dans la Drôme, Maryline et Gilles se sont lancés dans l’autoconstruction de leur maison bioclimatique à ossature bois. Durant l’année qu’a duré le chantier, par-delà les difficultés techniques, le défi aura surtout été humain pour le couple et ses deux jeunes enfants.

Billet d'humeur

Une loi gruyère

par Thierry Salomon

Carte verte

Carte verte

Bienvenue au Village

« Le Village » à Cavaillon, haut lieu de vie et de réinsertion.

Enquête énergie

Enquête énergie

Autoconsommer son énergie solaire, une bonne idée ?

Produire de l’électricité solaire et la consommer chez soi est un concept bien attrayant. Néanmoins, pour que l’autoconsommation soit judicieuse, un bon dimensionnement et l’adaptation de nos comportements sont indispensables. Explications...

Ensemble

Ensemble

Finance citoyenne

Et si vous investissiez dans les énergies renouvelables ?

Faites-le vous même

Faites-le vous même

Poser un parquet massif cloué

Intemporel, inusable, local, les adjectifs ne manquent pas pour glorifier le parquet massif. Il reste une valeur sûre pour qui veut un sol chaleureux et pratique ! Mais comment le poser en finition clouée ? Réponses en images...

Main à la pâte

Main à la pâte

Fabriquer une commode en carton

Le carton, pour un mobilier écologique, unique et économique.

Paroles de réseaux

Paroles de réseaux

Les clés de la rénovation

www.clesrenov.org

Regard sur

Regard sur

Linky, un compteur écologique ?

Présenté comme un outil au service des économies d’énergie, le compteur électrique Linky suscite des craintes relatives aux coûts, à la sécurité des données et aux ondes émises.

Rénover

Rénover

Dans les règles de l'art... et avec savoir-faire

Pour se lancer dans l’aventure de la rénovation, rien de tel que d’en maîtriser les données. Difficile quand il s’agit d’une première expérience. Claire et Clément ont pourtant réussi leur pari.

Technique

Technique

 L'humidité dans le bâti ancien

Le bâti ancien a mauvaise presse : énergivore, cher à l’achat et onéreux à rénover, dit-on… C’est méconnaître les possibilités offertes par une « restauration » respectueuse qui en fera un mode d’habitat écologique, beau et durable.