LME 105 couv

N°105 Juin-Juillet 2018

5.95€

Dossier La Paille
Rénover Les murs ont la fibre végétale
Autoconstruire une maison octogonale et autonome
Avis d’experts Dévoré par l’ogre numérique
Matériau Le bois brûlé
Travaux Se mettre au chaume
Extérieur : Serre enterrée, culture toute l’année

+ 0,90 € de frais de port

Frais de port offerts si + de 2n°s commandés (réservé à la France métropolitaine).

UGS : NUM-LME-105 Catégorie : Étiquette :

Feuilleter

Éditorial

LONGTEMPS DÉLAISSÉE, très injustement méprisée parfois, la paille prend aujourd’hui sa revanche. Au gré des innovations, elle a fini par s’imposer comme un isolant de premier choix et – qui l’eût cru en dehors de quelques « doux rêveurs » ? – comme un matériau de construction particulièrement intéressant pour l’écohabitat. Disponible partout, jouant un rôle de puits de carbone et générant une faible énergie grise, elle répond aussi, d’un point de vue technique, à de multiples attentes (voir notre dossier pp. 31-41). Ce n’est donc pas tout à fait un hasard si la France compte actuellement quelque 5 000 bâtiments en paille. Et si le mouvement s’amplifie à mesure que se diffusent et s’enrichissent les savoir-faire. Chaque année, environ 500 nouvelles constructions sortent de terre (estimation du RFCP), quelquefois hautes de plusieurs étages. Les « pailleux » font de nombreux émules, finalement… Les associations de promotion de la paille ne sont pas étrangères à ces progrès. Sans leurs actions dans les domaines de la formation, de la recherche et développement, de la communication ou de la mise au point de règles professionnelles, la filière ne se serait sans doute pas structurée et professionnalisée aussi rapidement. Rançon de leur succès, elles sont toujours plus sollicitées. Et ce n’est sans doute qu’un début, car la paille semble promise à un avenir plus florissant encore. N’en déplaise à ses détracteurs. Porté par le Centre national de la construction paille (CNCP), le programme européen UP Straw (6,3 millions d’euros financés à 60 % par l’Union européenne) devrait ainsi donner un puissant coup d’accélérateur au secteur de l’isolation. Avec un objectif de 5 000 nouveaux bâtiments construits en Europe d’ici à 2020, puis 50 000 d’ici à 2030. Au point que le béton et les isolants conventionnels ne seront bientôt plus qu’un souvenir ? Pourquoi pas… Après tout, les doux rêveurs ont souvent démontré qu’ils avaient eu raison avant tout le monde. Mais cela nécessite des moyens de plus en plus importants et difficiles à mobiliser (le CNCP a d’ailleurs lancé un appel à contributions). Ce qui pourrait vite constituer un frein. Au travers du mécénat, d’une adhésion ou d’un don, chacun peut agir pour que la construction paille conserve sa vitalité. Un investissement d’avenir, en quelque sorte, pour celles et ceux qui envisageraient, un jour prochain ou plus lointain, de se lancer dans l’aventure.

Partagez cet article sur les réseaux sociaux
Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterPin on Pinterest

Au sommaire de ce numéro

Avec l’ association koad an arvorig. Le bois d’oeuvre roule en circuits (très) courts Malgré leurs noeuds et leurs troncs parfois irréguliers, les arbres locaux peuvent avoir une valeur en bois d’oeuvre. C’est ce que défend l’association Koad An Arvorig. Créée par des professionnels bretons, notamment charpentiers, rompus à l’usage de ce matériau. « Cela ne fait […]

association koad an arvorig

Mots clés associés : , ,

Un confort en béton cellulaire Emilie et Guillaume ne sont pas des militants écologistes de la première heure. Pourtant la qualité de vie promise par les maisons bioclimatiques en béton cellulaire proposées par leur maître d’oeuvre les a séduits. Au bout de deux ans de recherche Émilie Boudin et Guillaume Perrochon étaient las de ne pas trouver […]

béton cellulaire

Mots clés associés : ,

Dévoré par l’ogre numérique ? Au numérique s’associe une poésie de nuages, d’abstraction et d’instantanéité. Apparente allégresse qui cache un monstre énergivore et producteur de gaz à effet de serre… aux internautes d’agir ! Rien n’incarne mieux la connexion Web jusqu’au bout des doigts que le smartphone. Trois quarts des Français l’utilisent quotidiennement. Et le […]

numérique et impact environnemental

Mots clés associés :

Roseau, tournesol, noix…les murs ont la fibre végétale. Gilles et Florence ont su mettre en valeur l’ancienne bergerie familiale, convertie en habitation, tout en lui conservant son cachet. Leur recette : réemploi de matériaux et mortiers à base de roseau, de tournesol et de coquille de noix. La famille de Gilles Hubert exploite la vigne […]

rénover une bergerie

Mots clés associés : , , , , ,

Faites votre peinture au caséate de chaux Traditionnellement utilisé comme colle dans la restauration des fresques qui se décrochent de leur support, le caséate de chaux (ou caséinate de calcium) réunit les avantages du badigeon de chaux et de la peinture à la caséine. Riche en colle, il adhère sur tous les supports minéraux, même […]

Peinture au caséate de chaux


Tamera, promesse d’une société durable Situé au Portugal, Tamera est un écovillage de référence en Europe. Chaque année, il attire des milliers de visiteurs venus du monde entier pour apprendre de ses recherches sur la paix et sur la protection de l’environnement. L’histoire commence dans la Forêt Noire, en Allemagne, dans les années 1970. Un […]

Tamera


Le bois brûlé, ténébreux bardage D’origine Japonaise, le Shou Sugi Ban protège le bois grâce à sa surface brûlée. Efficace et esthétique, cette mise en oeuvre traditionnelle se développe en France. Le Shou Sugi Ban, appelé aussi Yakusugi, est une technique ancestrale japonaise (18e siècle) de protection du bois qui consiste à créer artificiellement une […]

bois brûlé

Mots clés associés :

Un octogone autonome Comme la quatrième de couverture d’une vie entière consacrée au respect de l’environnement, la maison autonome de Frans et Irna nous ouvre ses portes. Leçon de construction, histoire de vie. 1973, la crise pétrolière redéfinit les perspectives d’avenir. Irna revit cette prise de conscience avec la même fougue : « AU-TO-NO-MES ! […]

octogone autonome

Mots clés associés : ,

Se mettre au chaume Un doux matelas de paille pour protéger et isoler sa toiture, voici ce à quoi ressemble le chaume. Initiation à la mise en oeuvre d’une couverture naturelle tout en coups d’oeil et de batte ! Éric Grima est un de ces artisans passionnés et passionnants qui continuent de faire évoluer la […]

Toiture en chaume

Mots clés associés :

Comment je me suis passé de banque grâce à l’emprunt participatif Face à la frilosité des banques, Pascal a financé les quelque 100 000 € qu’il lui fallait grâce à 54 prêts de particulier à particulier. Depuis plusieurs mois, je rencontrais des banquiers pour financer mon projet : acheter des parts de SCI* pour rejoindre […]

Emprunt participatif

Mots clés associés : ,

Serre enterrée, culture toute l’année ! Avec la Walipini, cultiver en altitude en plein hiver est possible. Cette serre semi-enterrée, originaire des hauts plateaux boliviens, pourrait s’importer jusque dans les montagnes françaises. Plus l’agriculture hors-sol s’impose comme solution industrielle pour répondre à la demande d’une population grandissante, plus les traditions ancestrales réapparaissent, prônant un simple […]

Serre enterrée

Mots clés associés : ,

Sur la route de l’autonomie Le toilettage canin ne lui convenait plus,, mais Anne-Marie voulait conserver « le contact avec les gens ». Il y a une vingtaine d’années, elle découvre Keruzerh et tombe sous le charme du lieu. Lui vient alors l’idée de se reconvertir dans l’hébergement touristique. Sur ces 20 ha, « il […]

Keruzerh

Mots clés associés :

Fluctuat nec… mer pas pure Délaissant quelques jours votre maison écologique, que diriez-vous d’une croisière à bord d’un palace flottant ? Farniente, soleil et évasion, la mer qu’on voit chanter le long des golfes clairs, enfin l’air du large, enfin de l’air pur ! Et bien non, loupé : sur le pont de ce type […]

transport maritime et polution

Mots clés associés :

Saine, peu chère, isolante, abondante, renouvelable, recyclable… Il n’y a que la paille qui m’aille ! La botte de paille fait ses preuve en construction depuis 130 ans. D’abord explorées par les autoconstructeurs et les artisans, ses mises en oeuvre sont désormais développées par les entreprises. Objectif : réduire les coûts de main d’oeuvre qui […]

paille


Abonnez-vous à notre newsletter
Restez informé !
Recevez par mail nos bons plans,sorties, offres spéciales d'abonnement...

Ces informations font l’objet d’un traitement informatique par La Maison écologique à des fins de gestion et de prospection commerciale pour vous adresser des messages personnalisés (nos salons, nos promotions...) et nos lettres d'information sur l'actualité de l'écoconstruction. Elles seront conservées 3 ans. Conformément à la loi “ informatique et libertés ”, vous pouvez obtenir une copie de vos données et les rectifier en contactant notre service abonnements : 02.31.52.20.49. Vos coordonnées ne seront pas transmises à des tiers.