Bardage en bois brûlé et matériaux bruts pour cette rénovation écologique en ville

Rénovation écologique en ville à base de bardage en bois brûlé et matériaux bruts, à Vannes. Crédit: Gwendal Le Ménahèze

[VIDEO] Le bardage en bois brûlé de cette rénovation en fait craquer plus d’un. Katia et Jean voulaient rendre ce pavillon citadin des années 1950 économe et confortable. Pour lui donner une splendeur moderne sans grever l’environnement, ces adeptes du low-tech ont laissé apparents les matériaux bruts.

Après cinq ans à la Réunion, Katia, Jean et leurs quatre fils voulaient lumière et chaleur. « On ne visitait pas les maisons si elles n’étaient pas bien exposées », se souvient Katia. En outre, Jean rêvait d’une maison sans chauffage. Mais « je suis très frileuse, il fallait qu’il me confirme que j’aurais 22 °C ». Finalement, un poêle de masse suffit à chauffer les trois niveaux de la maison. « On peut aller partout dans la maison sans ressentir de changement de température. C’est extrêmement agréable », apprécie-t-elle. Les six mois de travaux ont été assurés en autoconstruction et par des entreprises (SARL Guyot, etc.). Originalité qui intrigue les voisins: une façade est bardée de bois brûlé.

Une nouvelle jeunesse pour cette maison du centre-ville de Vannes (Morbihan). Quand elle l’achète en 2013, la famille Guêné-Bruneau ne tombe pas sous le charme des vieilles moquettes. Ni du carrelage démodé et des façades « moches ». Ni du chauffage au gaz et de l’organisation antibioclimatique. D’abord, cuisine et salle de bains au sud avec de toutes petites fenêtres. Ensuite, pièces de vie ouvertes sur le nord… Pas question pour autant de faire table rase du passé. « On voulait laisser la maison le plus possible en l’état, donc garder les matériaux bruts », insiste Jean.

Pour en savoir plus, retrouvez notre reportage complet sur cette maison rénovée dans le magazine La Maison écologique n°103. En kiosques jusqu’à fin mars 2018 ou sur commande ici.

Et pour ne manquer aucune de nos vidéos, abonnez-vous à notre chaîne Youtube !


Écorénovation : la maison des mille et une vies

rénovation écologique en paille et récup'

[VIDÉO] Pour leur écorénovation en pays gascon, Élisabeth et Loïc n’ont utilisé presque que des matériaux naturels. Le plus souvent on ne peut plus locaux et parfois chargés d’histoire(s). Bienvenue dans la maison aux multiples passés.

Il paraît que les chats ont sept vies. Mais difficile de savoir combien en a eu la maison qu’Élisabeth et Loïc ont restaurée dans le Gers. Ni combien elle en aura encore, puisqu’elle est presque entièrement biodégradable. La partie centrale du bâtiment date de 1797. Un bois de colombage gravé à l’extérieur révèle qu’une extension a été réalisée en 1813. « Cette maison aurait été construite avec les restes d’une métairie d’une ferme voisine qui avait brûlé, explique Loïc. Ici, c’est ce qu’on appelle une borde, la maison des ouvriers. Elle mesurait à peine 100 m2 au sol, dont une étable pour mettre un ou deux animaux. Les frais étaient minimisés, ils ont fait avec du bois de récup’. » Voilà pour les trois premières vies – au moins.

 

Techniques d’écorénovation bouillonnantes

Le chantier de Loïc et Elisabeth s’est étalé sur 5 ans. Durant cette période, ils ont travaillé à 50% sur leur maison et à 50% en dehors. Et avec un petit budget de 53000 €, ils ont remis en état la maison, isolé les murs avec un mélange de terre-paille allégé (25 cm) ou, selon les parois, de la laine de bois. Le couple s’est également essayé aux fondations en chaux et bambou, au béton de paille et chaux, aux adobes (brique de terre crue) en haut de mur et même à l’isolation en laine de mouton brute, lavée, cardée, séchée et traitée sur place ! Enfin, grâce à un chantier-école de l’association Pierre et Terre, ils ont autoconstruit leur chauffage : un poêle de masse avec banquette…

« Faire soi-même permet d’expérimenter ce qu’on veut, apprécie le couple. Et de savoir ce qu’on ne refera pas, comme le travail sur la laine de mouton brute ! »

Vous voulez en savoir plus ? Retrouvez notre reportage complet sur cette rénovation dans le magazine La Maison écologique n°102. En kiosques jusque fin janvier 2018 ou sur commande ici.

Et pour ne manquer aucune de nos vidéos, abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

 

 


Pourquoi mon enduit à la chaux a fissuré ?

Enduit à la chaux ©Monique Cerro

Si vous avez choisi l’option Web+ pour votre abonnement à La Maison écologique, il vous est possible de consulter notre FAQ (Foire aux questions) technique. De nombreuses réponses d’experts vous y attendent, triées par thématique. Un excellent complément aux informations distillées au sein des articles et dossier du magazine.

Petit exemple de ce que l’on peut trouver dans cette FAQ technique.

Pourquoi mon enduit à la chaux a fissuré ?

” En extérieur, sur un vieux pignon en argile très dégradé, après avoir tendu un grillage, j’ai procédé à un dégrossi à la chaux et à l’argile. Un mois après, par très beau temps, j’ai appliqué l’enduit suivant : 1 sac de 35 kg de cao HL 5 + 16 pelles de sable + 14 pelles d’argile. Dès le lendemain apparaissaient des fissures, que j’ai rebouchées à la taloche-éponge… En vain. Les jours suivants, le phénomène a continué. Quelles en sont les causes ? Merci. Roland T. ”

Réponse de Monique Cerro, artisane, formatrice et auteure Lire la suite


Leur maison marie écologique et moderne

Cette maison dans le Gers allie l'écologique et le moderne. Crédit Gwendal Le Ménahèze

[VIDEO] Dans un village du Gers, à Riscle, Sandrine et Franck ont fait ériger leur maison en zone classée, inondable, dans une région chaude mais face à une banque et des artisans frileux devant leur volonté d’autoconstruire en partie leur maison. Pas de quoi effrayer le couple d’enseignants qui vit depuis 2012 dans cette nouvelle maison avec ses deux enfants de 9 et 12 ans. Dans cette vidéo tournée chez eux au mois de mai par le magazine La Maison écologique, ils vous content l’histoire de cette construction « saut d’obstacles ». Cette maison sur pilotis aux lignes effilées allie modernité du rendu et matériaux naturels : ossature bois, isolation en fibre de bois, bottes de paille et ouate de cellulose (papier recyclé), chaux, terre crue…

Plus de photos et d’informations dans le magazine La Maison écologique n°96, disponible en kiosques ou sur commande en cliquant ici. Également en version digitale en téléchargeant notre application sur l’App Store ou Google Play.

Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne Youtube!


Matériau

enduit chaux

Quelles chaux employer pour quels usages?

Matériau de construction ancestral, la chaux connaît un regain de popularité. Elle est très prisée par les adeptes du “vivre sain” et séduit aussi les amateurs de déco. Petit résumé sur les différentes chaux et comment les utiliser.


Rénovation écologique d’une maison pierre

Rénovation d'une maison en pierre en Vendée

[VIDEO] La rénovation écologique de la maison en pierre achetée en Vendée par Charline et Samuel Laheux en 2012 a duré 3 ans.

Le jeune auto-rénovateur raconte dans cette vidéo la renaissance de cette ruine à base de blocs de chaux chanvre, d’argile, de bois et de tomettes de terre cuite.

Plus d’informations et de photos dans le reportage complet à lire dans La Maison écologique n°93 (juin-juillet 2016).


Enquête matériau

chanvre

 Le chanvre a la fibre locale.

« Du champ au bâtiment » pourrait être le slogan des circuits courts fermiers appliqués aux écomatéraux. En marge de l’industrie, des agriculteurs d’organisent pour créer des filières locales de chanvre fermier.