Bardage en bois brûlé et matériaux bruts pour cette rénovation écologique en ville

Rénovation écologique en ville à base de bardage en bois brûlé et matériaux bruts, à Vannes. Crédit: Gwendal Le Ménahèze

[VIDEO] Le bardage en bois brûlé de cette rénovation en fait craquer plus d’un. Katia et Jean voulaient rendre ce pavillon citadin des années 1950 économe et confortable. Pour lui donner une splendeur moderne sans grever l’environnement, ces adeptes du low-tech ont laissé apparents les matériaux bruts.

Après cinq ans à la Réunion, Katia, Jean et leurs quatre fils voulaient lumière et chaleur. « On ne visitait pas les maisons si elles n’étaient pas bien exposées », se souvient Katia. En outre, Jean rêvait d’une maison sans chauffage. Mais « je suis très frileuse, il fallait qu’il me confirme que j’aurais 22 °C ». Finalement, un poêle de masse suffit à chauffer les trois niveaux de la maison. « On peut aller partout dans la maison sans ressentir de changement de température. C’est extrêmement agréable », apprécie-t-elle. Les six mois de travaux ont été assurés en autoconstruction et par des entreprises (SARL Guyot, etc.). Originalité qui intrigue les voisins: une façade est bardée de bois brûlé.

Une nouvelle jeunesse pour cette maison du centre-ville de Vannes (Morbihan). Quand elle l’achète en 2013, la famille Guêné-Bruneau ne tombe pas sous le charme des vieilles moquettes. Ni du carrelage démodé et des façades « moches ». Ni du chauffage au gaz et de l’organisation antibioclimatique. D’abord, cuisine et salle de bains au sud avec de toutes petites fenêtres. Ensuite, pièces de vie ouvertes sur le nord… Pas question pour autant de faire table rase du passé. « On voulait laisser la maison le plus possible en l’état, donc garder les matériaux bruts », insiste Jean.

Pour en savoir plus, retrouvez notre reportage complet sur cette maison rénovée dans le magazine La Maison écologique n°103. En kiosques jusqu’à fin mars 2018 ou sur commande ici.

Et pour ne manquer aucune de nos vidéos, abonnez-vous à notre chaîne Youtube !


Rénovation : la métamorphose du pavillon

Rénovation extension pavillon

[VIDÉO] Agrandie, isolée et bardée, cette maison sortie de terre dans les années 1950 est aujourd’hui méconnaissable, écologique et parfaitement insérée dans son jardin.

” Nous étions un peu serrés, à quatre dans 65 m2, se souvient Élodie, mais on aimait beaucoup l’emplacement de la maison, en plein cœur du village, à deux pas de l’école et du bus. Plutôt que de déménager, nous avons donc décidé de l’agrandir et d’en profiter pour rendre la maison moins gourmande en énergie. Nous voulions aussi utiliser des matériaux écologiques. » Ces divers souhaits mènent la petite famille vers Séverine Duchemin, une architecte rennaise spécialisée en écoconstruction.

Une rénovation-extension

« Les propriétaires ne voulaient plus surplomber leur jardin. Ils avaient vraiment à cœur de s’en rapprocher, raconte-t-elle. D’où l’idée de l’extension, qui, disposée côté est de la façade du jardin, dessine une terrasse extérieure qui se referme à la façon d’un patio », se souvient l’architecte. L’extension accueille l’entrée et le salon, ainsi que la cage d’escalier permettant l’accès à l’étage. Une partie du garage (côté jardin), pourvue d’une large ouverture plein sud, a été transformée en séjour-cuisine. Le séjour d’origine a été transformé en bureau et l’ancienne cuisine en chambre supplémentaire.

Lire la suite


Extensions écologiques : appel à témoignages

extension-vendredi architecture

Appel.

Vous avez réalisé un projet d’extension de logement, mené en écoconstruction ? Vous souhaitez partager votre expérience ? La Maison écologique prépare un hors-série sur cette thématique, votre projet pourrait y être présenté… Alors n’hésitez pas à contacter notre journaliste Gwendal Le Ménahèze en lui envoyant un rapide descriptif de votre réalisation (superficie, matériaux, budget, photos) à cette adresse courriel : gwendal@lamaisonecologique.com

Au plaisir de prendre connaissance de vos projets…

L’équipe de la rédaction de La Maison écologique


Extension

Chalet sur pilotis grâce à l'extention

Un chalet sur pilotis s’agrandit sens dessus dessous. 

Lors de tout projet d’extension d’une maison, émerge la question de savoir dans quelle direction s’agrandir, en hauteur ou de plain-pied… Lorsque l’architecture du bâtiment le permet comme ici, construire de nouvelles pièces en contrebas et une solution à la fois rare et originale.


Rénover

maison de ville, deux familles

Une maison de ville, deux familles.

À Strasbourg, où le foncier vaut de l’or, voici l’histoire de la transformation d’une vieille bâtisse de 137 m2 en deux logements économes avec espaces communs. Deux familles d’amis vivent désormais sur le même terrain.


Extension

EXTENSION COMBLES réhausser

Des combles gagnés, une écologie discrète intégrée à l’architecture.

Afin d’aménager une nouvelle chambre, les propriétaires ont fait rehausser les combles et ont profité des travaux pour isoler la façade par l’extérieur.


Extension

courbes ouvertures campagne normande

Extensions multiples courbes et ouvertures sur la campagne normande.

La dernière extension de cette petite maison normande n’est pas simplement une extension de plus. Sa toiture arrondie et ses nombreuses baies vitrées sont le point d’orgue de cette demeure en brique agrandie au fil des ans.


Extension

villa bretonne symbiose environnement

Une villa bretonne en symbiose avec son environnement.

Cette belle villa début xxe siècle, trop petite pour la grande famille, offrait un niveau de confort insuffisant. L’architecte et les propriétaires surent relever le défit, prenant en compte la configuration particulière du terrain.