Cuisinons nos finitions

Cuisinons nos finitions

Pour habiller un mur, il existe de multiples recettes pour fabriquer soi-même,
à moindre coût, enduits et peintures. Concoctés à partir de matériaux inertes
ou naturels, ils épargneront bien des pollutions de l’air intérieur.


Cahier pratique : Peinture au caséate de chaux

Peinture au caséate de chaux

Faites votre peinture au caséate de chaux

Traditionnellement utilisé comme colle dans la restauration des fresques qui se décrochent de leur support, le caséate de chaux (ou caséinate de calcium) réunit les avantages du badigeon de chaux et de la peinture à la caséine. Riche en colle, il adhère sur tous les supports minéraux, même à base de plâtre. Il est perméable à la vapeur d’eau et laisse ainsi « perspirer » le support (transfert de vapeur d’eau, gestion de l’hygrométrie).


Cahier pratique : peinture à la caséine

Peinture à la caséine

Peindre des murs avec des produits naturels et des couleurs qui s’harmonisent.

La peinture à la caséine est la peinture la plus facile et la plus économique à fabriquer.

Comment trouver les couleurs qui s’harmonisent au mieux pour vos peintures et éviter la faute de goût ? La solution : le cercle chromatique. Il présente les trois couleurs primaires et les autres teintes qui en découlent. Cet outil (facile à trouver sur le Net) permet de créer un nuancier aux couleurs harmonieuses. Pour faire simple, il faut d’abord trouver une couleur dominante. Sur le cercle, les teintes voisines s’accordent toujours entre elles et celles qui sont à l’opposé la mettent en valeur. Vous pouvez aussi choisir l’ambiance : froide avec des couleurs proches du bleu ou chaude en se rapprochant du orange.

 


Outillage

outils du peintre

Les bons outils du peintre.

Peindre est une étape importante, c’est celle que vous et vos hôtes admireront durant des années. Pour la réaliser dans les règles de l’art et avec soin, mieux vaut être bien outillé. Conseils d’un professionnel.


Bardage et lambris bois

lambris teintés ou de panneaux cirés

Il y a une décennie, le bois dans la construction se limitait aux planchers, aux lambris et à la charpente. On le disait peu résistant à l’humidité, on fronçait les sourcils face à son changement de teinte en extérieur. Peu à peu pourtant, l’air de rien, notre oeil s’est habitué aux façades en bois. De nombreux murs intérieurs sont désormais tapissés de belles planches brutes, de lambris teintés ou de panneaux cirés. Le bois sera-t-il le matériau de finition de demain ? Enquête au centre de cette petite révolution silencieuse.


Peintures naturelles guide et recettes



« 100 % naturelle », « bio », « écologique », « écolabellisée », « sans solvant ni COV » : chaque fabricant, chaque vendeur y va de sa partition développement durable. Comment dès lors s’y retrouver ? Doit-on faire confiance au marketing des fabricants ? Les produits dits « écologiques » sont-ils plus respectables que les conventionnels ? Faut-il nous résoudre à créer nos propres produits de décoration ? Est-ce à la portée de tous et toutes ? Telles sont les questions auxquelles ce dossier répond. Alors, à vos pinceaux, prêts ? Peignez !


Chambre d’enfant : aménagement, décoration, mobilier… comment choisir ?



Voici pour la première fois un article transversal. En effet, depuis le premier numéro nous enquêtons sur des matériaux, des produits, des techniques, ainsi que des problèmes sanitaires liés à l’habitat. Or, ce dossier reprend de nombreux thèmes par le biais d’un seul sujet : la
chambre d’enfant.

Pourquoi les enfants ? Parce que nos enfants sont plus fragiles que nous, adultes. Nos enfants sont notre bien le plus précieux. Nos enfants sont le monde de demain. Et aujourd’hui, on peut dire en rougissant que l’état dans lequel nous allons leur laisser la planète est beaucoup moins bon que celui dans lequel elle nous a été confiée.

Alors, concevoir une chambre saine pour eux, pour ceux qui vont la faire et pour la planète ce n’est pas du luxe. C’est même une
première étape essentielle pour s’éveiller à la vie.


Peintures au naturel



Avantages, comparatifs et techniques.

Ça y est, après une conseils  lecture attentive des anciens numéros du magazine, vous avez presque fini votre maison.

Presque car l’heure est aux finitions, et notamment à la peinture. Un pinceau, des pots remplis du précieux liquide et hop… Oui mais attention
danger ! Car derrière la belle substance liquide colorée, mate ou satinée qui s’étale avec volupté sur vos murs ou vos boiseries se cache souvent un véritable florilège de composés chimiques plus nocifs les uns que les autres, pour les peintres comme pour les habitants.

Heureusement, il existe des gammes entières de peintures et lasures dites naturelles et présentant des garanties sanitaires acceptables. Voici présentés dans ce dossier leurs avantages et les conseils pour vous les procurer.