Écorénovation : la maison des mille et une vies

rénovation écologique en paille et récup'

[VIDÉO] Pour leur écorénovation en pays gascon, Élisabeth et Loïc n’ont utilisé presque que des matériaux naturels. Le plus souvent on ne peut plus locaux et parfois chargés d’histoire(s). Bienvenue dans la maison aux multiples passés.

Il paraît que les chats ont sept vies. Mais difficile de savoir combien en a eu la maison qu’Élisabeth et Loïc ont restaurée dans le Gers. Ni combien elle en aura encore, puisqu’elle est presque entièrement biodégradable. La partie centrale du bâtiment date de 1797. Un bois de colombage gravé à l’extérieur révèle qu’une extension a été réalisée en 1813. « Cette maison aurait été construite avec les restes d’une métairie d’une ferme voisine qui avait brûlé, explique Loïc. Ici, c’est ce qu’on appelle une borde, la maison des ouvriers. Elle mesurait à peine 100 m2 au sol, dont une étable pour mettre un ou deux animaux. Les frais étaient minimisés, ils ont fait avec du bois de récup’. » Voilà pour les trois premières vies – au moins.

 

Techniques d’écorénovation bouillonnantes

Le chantier de Loïc et Elisabeth s’est étalé sur 5 ans. Durant cette période, ils ont travaillé à 50% sur leur maison et à 50% en dehors. Et avec un petit budget de 53000 €, ils ont remis en état la maison, isolé les murs avec un mélange de terre-paille allégé (25 cm) ou, selon les parois, de la laine de bois. Le couple s’est également essayé aux fondations en chaux et bambou, au béton de paille et chaux, aux adobes (brique de terre crue) en haut de mur et même à l’isolation en laine de mouton brute, lavée, cardée, séchée et traitée sur place ! Enfin, grâce à un chantier-école de l’association Pierre et Terre, ils ont autoconstruit leur chauffage : un poêle de masse avec banquette…

« Faire soi-même permet d’expérimenter ce qu’on veut, apprécie le couple. Et de savoir ce qu’on ne refera pas, comme le travail sur la laine de mouton brute ! »

Vous voulez en savoir plus ? Retrouvez notre reportage complet sur cette rénovation dans le magazine La Maison écologique n°102. En kiosques jusque fin janvier 2018 ou sur commande ici.

Et pour ne manquer aucune de nos vidéos, abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

 

 


Toujours pas isolé ? Un comble ! – Vos questions sur l’isolation

Conseils d'experts pour isoler votre maison - rénovation

Lorsqu’on achète une maison, à quoi être attentif concernant la qualité de l’isolation ? Vaut-il mieux privilégier l’isolation par l’intérieur ou par l’extérieur ? Que penser des offres d’isolation des combles à un euro ? Qu’est-ce que le sarking ? Les experts des Clés de la Rénovation vous aident à y voir plus clair, et à mener votre projet de rénovation dans les règles de l’art !

Vincent Vanel, co- fondateur associé Greenation et Charline Léger Conseillère info énergie ALEC Ouest Essonne, ont répondu à vos questions sur le sujet de l’isolation dans l’émission web Les Clés de la Rénovation du 8 novembre dernier.

Minutage des questions sur le sujet Isolation

  • 1’55 Pourquoi isoler son logement, quels bénéfices en termes de confort et d’économies d’énergie ?
  • 3’20 Par où commencer ses travaux d’isolation ?

Lire la suite


Rénover : La maison des mille et une vie

maison biodégradable

La maison des mille et une vie.

Pour leur restauration en pays gascon, Elisabeth et Loïc n’ont utilisé presque que des matériaux naturels, souvent on ne peut plus locaux et parfois chargés d’histoire(s). Bienvenue dans la maison aux multiples passés.

Il paraît que les chats ont sept vies. Difficile de savoir combien en a eu la maison qu’Elisabeth et Loïc ont restaurée dans le Gers. Ni combien elle en aura encore, puisqu’elle est presque entièrement biodégradable. Tout d’abord, la partie centrale du bâtiment date de 1797. Ensuite, un bois de colombage gravé à l’extérieur révèle qu’une extension a été réalisée en 1813. « Cette maison aurait été construite avec les restes d’une métairie d’une ferme voisine qui avait brûlé, explique Loïc. Ici, c’est ce qu’on appelle une borde, la maison des ouvriers. Elle mesurait à peine 100 m2 au sol, dont une étable pour mettre un ou deux animaux. Les frais étaient minimisés, ils ont fait avec du bois de récup’. » Voilà pour les trois premières vies – au moins.


Comment financer mon projet de rénovation ?

Quels financements pour ma rénovation ?

Existe-t-il des crédits bancaires spécifiques pour les travaux de rénovation ? Qu’est-ce qu’un livret développement durable ? Comment les ménages peuvent-ils être accompagnés dans la construction du plan de financement de leur rénovation ? Et en copropriété ? A partir de quand les nouveautés concernant les aides à la rénovation énergétique seront-elles effectives ? Réponses… Pour aborder cette question, deux experts sont intervenus pendant toute l’émission des Clés de la Rénovation : Julien Renucci, chargé de projet animation territoriale et conseiller énergie chez Hespul et Raphaël Claustre, directeur générale de la SEM Energies POSIT’IF.

Minutage des questions

  • 01’30 : existe-t-il des solutions de financement pour la rénovation d’une vieille ferme et sa transformation en restaurant ?

Lire la suite


Rénover : métamorphose d’un pavillon

Métamorphose d'un pavillon

La métamorphose d’un pavillon des années 50

Agrandie, isolées et bardée, cette maison sortie de terre dans les années 1950 est aujourd’hui méconnaissable. Elle est de plus, parfaitement insérées dans son jardin.

Nous étions un peu serrés, à quatre dans 65 m2, se souvient Élodie, mais on aimait beaucoup l’emplacement de la maison, en plein coeur du village, à deux pas de l’école et du bus. Plutôt que de déménager, nous avons donc décidé de l’agrandir et d’en profiter pour rendre la maison moins gourmande en énergie. Nous voulions aussi utiliser des matériaux écologiques. »

Ces divers souhaits mènent la petite famille vers Séverine Duchemin, une architecte rennaise spécialisée en écoconstruction.

 


Rénover : la maison passerelle

la maison passerelle

La Maison passerelle.

Prendre le temps de rénover dans le respect du bâti ancien, tout en travaillant sur la lumière et en optant au maximum pour la récupération, voilà le pari (réussi) de Diane et Pierre. Visite de leur maison passerelle.

Achetée fin 2009, cette maison brétillienne* du siècle dernier avait malheureusement été rénovée à grand renfort de ciment. En effet, le rez de- chaussée de 60 m2 était rustique mais « habitable ». Idéal pour un couple avec une femme enceinte de cinq mois. L’aventure commençait ! Nous avons investi le rez-de-chaussée le temps de refaire l’étage, puis nous nous sommes installés provisoirement à l’étage afin de tout casser en bas. Ainsi, cette contrainte nous permet de profiter aujourd’hui d’une passerelle donnant un accès direct aux chambres de l’étage depuis le jardin.

D’autres chantiers qui ont retenu notre attention parmi les témoignages reçus pour ce numéro anniversaire…

Particuliers et professionnels alliés pour rénover.

Un magnifique projet réalisé dans le Morbihan et proposé par l’un des artisans protagonistes, Sébastien Bodin, accompagnateur en écoconstruction. Une rénovation de 120 m2, sur une ancienne ferme en pierre et bauge.

La nouvelle vie du séchoir fait un tabac.

Avec 75 000 € pour leurs travaux, Odile et Alain, accompagnés d’une amie architecte, ont transformé ensemble un séchoir à tabac – grange en pierres.


Avis d’expert : réglementation thermique en rénovation

réglementation thermique en rénovation

Réglementation thermique en rénovation, quelles avancées ?

Peu connue, la réglementation thermique sur l’existant a pourtant 10 ans. On attend un nouveau texte ambitieux. Mais l’arrêté du 22 mars n’est qu’un non événement.

Depuis 2007, la réglementation thermique sur l’existant (RTex) s’impose à tout propriétaire engageant des travaux. Pour les rénovations d’ampleur des bâtiments d’après 1948 et de plus de 1 000 m2, c’est la RT dite « globale* », inspirée de la RT 2005 pour le neuf, qui est à respecter. Dans les autres cas (bâtiment plus petit, plus ancien, rénovation partielle, etc.), soit la majorité des cas, la RT « élément par élément* » s’applique.


Territoire : association Energ’ethique

Association Energ'ethique

Association Energ’éthique : l’éco-rénovation sur un air solidaire.

L’association Energ’ethique 04 propose des écorénovations accessibles à tous les porte-monnaie. Construite dans les années 1950, la maison tout en parpaings de Françoise et Luc avait besoin d’un sérieux lifting. En effet, sol, murs et toiture doivent être isolés et les menuiseries, changées.

« Nous étions un peu perdus parmi toutes les données techniques, se souvient Françoise. Nous avons donc décidé de demander de l’aide à la Scic Énerg’Éthique 04 » Née en 2012 autour d’un projet de centrale solaire « citoyenne » sur le toit d’une école, la Scic Énerg’Éthique(1) a eu à coeur d’agir aussi sur la maîtrise de l’énergie et la solidarité énergétique.


Rénover

renovation ecologique

Ils rénovent une maison et un métier.

Sur les plateaux du Vercors, des “architectes-bâtisseurs” hors normes livrent une leçon particulière d’écorénovation à un élève modèle, propriétaire d’une vieille ferme typique.