Les futurs architectes touchent enfin à l’écoconstruction

Pour les futurs architectes, atelier écoconstruction à l'Ecole nationale d'architecture de Bretagne, à Rennes.

Des apprentis architectes de l’École nationale supérieure d’architecture de Bretagne (Ensab), à Rennes, participent à un atelier pratique d’écoconstruction. Sur les 80 étudiants de quatrième année à qui ce module innovant a été proposé, 25 ont voulu participer, pour 18 places.

« L’écoconstruction n’est pas enseignée dans les écoles d’architecture. Pourtant, elle ouvre des horizons plus larges. Le béton armé, les étudiants savent faire. Les matériaux biosourcés impliquent un peu plus de complexité et de réflexion sur les connexions entre les matériaux. » Rozenn Boucheron-Kervella, architecte, enseignante à l’Ensab, coordinatrice pédagogique du projet.

Depuis décembre 2015, les étudiants, futurs architectes, construisent dans la cour de leur école d’architecture un bâtiment de 20 m2 en ossature bois, paille, liège, enduits terre ou chaux…

« Les enseignants de l’ancienne génération favorisent rarement notre venue sur les chantiers », note Quentin, un des apprentis architectes. D’où un décalage avec la réalité.

Pour les sensibiliser au travail des artisans sur le terrain, ils sont accompagnés durant ces ateliers par des professionnels spécialisés, le Collectif paille armoricain, l’association Construire en chanvre.

« Nous serons confrontés à ces artisans plus tard, ça nous permet de comprendre leur vision. Je n’avais jamais vraiment entendu parler d’écomatériaux depuis le début de mon cursus. Maintenant, j’y penserai lors de futurs projets. » Alize, étudiante en quatrième année d’architecture.

« Des gens nous disent : ” L’écoconstruction, c’est pas sérieux “, raconte Olivier Leroux, cogérant de la Scic Eclis et coordinateur technique du projet. Il faut s’attaquer à la racine : les architectes. Si ce sont eux qui préconisent des matériaux biosourcés, on se dit que c’est du sérieux. »

Plus d’informations sur ce projet dans le magazine La Maison écologique n°93 (juin-juillet 2016).

Partagez cet article sur les réseaux sociaux
Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterPin on Pinterest