Chape

La chape se situe au dessus de la dalle (et de l’isolant s’il n’est pas que périphérique) et en dessous du revêtement de sol. À la différence d’une dalle, une chape n’a pas un rôle porteur. Conventionnellement coulée en béton, il existe heureusement des alternatives moins énergivores qui remplissent les mêmes fonctions : dalle en terre crue ou à la chaux par exemple.

Une chape a pour objectif principal de mettre à niveau le sol et d’accueillir la couche de finition : le revêtement de sol. Elle peut également servir d’étanchéité à l’air et à l’eau à condition que la liaison dalle-mur soit correctement traitée. Dans un chantier, on coule d’abord la dalle, puis on monte les murs extérieurs avant de couler la chape.

 

Même si l’on peut réaliser les chapes par soit même ou les trouver prêtes à l’emploi, il est conseillé de faire appel à un expert car couler une chape fait partie des étapes qui demandent le plus de savoir-faire. L’outillage nécessaire pour ce lot est celui du maçon : bétonnière, règle de maçon, taloche…

Points de vigilance

Le temps de séchage peut être extrêmement long : 2, 3, voire 4 mois selon la composition de la chape écologique, la température et l’humidité ambiante.

Si vous coulez votre chape en été, veillez à l’humidifier régulièrement. Si elle sèche trop rapidement, elle ne prendra pas correctement et risque de fissurer.

Sélection d’articles/dossiers pour Chape :

Enquête matériau : sol en terre crue
Terre cuite sur chape chauffante : pas à pas
Isolation sol et pose de terre cuite : pas à pas

Rechercher tous les articles parus contenant ce mot-clé.

Partagez cet article sur les réseaux sociaux
Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterPin on Pinterest