Menuiseries extérieures

Les menuiseries extérieures sont les portes et les fenêtres donnant sur l’extérieur. Elles ont une importance capitale dans une maison : apport de lumière naturelle, protection thermique, esthétique, confort…

Plusieurs critères sont à prendre en compte lorsqu’on choisi ces éléments.

Le matériau utilisé

On trouve des menuiseries en PVC (non renouvelable et contient des substances toxiques), en aluminium (recyclable mais lourd bilan énergétique) et en bois (notre préféré). Ce dernier est l’option la plus écologique, surtout si on choisi un bois local. Il existe même des traitements écologiques du bois, par la chaleur, pour assurer aux menuiseries une longévité d’au moins 50 ans !

 

Les coefficients

Il existe plusieurs coefficients pour caractériser les menuiseries vitrées. Le Uw (coefficient de transmission thermique en W/m2.K) doit être le plus faible possible. Aujourd’hui, on considère qu’une menuiserie performante à un Uw inférieur à 1,3. En triple vitrage, on peut même être en dessous de 0,7.

Le deuxième coefficient est le Sw. Il s’agit du facteur solaire, qui se situe entre 0 et 1 : plus le Sw est proche de 1 (aujourd’hui un double vitrage est autour de 0,65) et plus la chaleur du soleil peut entrer dans la maison.

Le coefficient de transmission lumineuse, TL est le dernier indicateur qui nous intéresse. Également exprimé entre 0 et 1, il exprime la capacité du vitrage à laisser entrer la lumière naturelle. Un double vitrage se situe vers 0,8 contre 0,7 pour un triple vitrage.

 

Le nombre de vitrage

Le simple vitrage, c’est bien simple, ça n’existe presque plus ! On a donc le choix entre du double ou du triple vitrage. L’avantage du triple vitrage, c’est le confort. En effet, même s’il fait très froid dehors, sa température de surface est plus élevée qu’avec un double vitrage, ce qui évite la sensation de paroi froide.

Le double vitrage laisse cependant mieux passer un peu mieux la lumière du jour, et est 4 à 10% moins cher selon les performances et les modèles.

Questions à se poser

A quel emplacement et quelle superficie de vitrage placer pour avoir le meilleur rapport apport solaire/confort thermique ?

Il est possible de différencier les vitrages : triple vitrage au sud, double à l’est et à l’ouest…Est-ce pertinent pour mon projet ?

Quel gain énergétique permettrait l’investissement dans un triple vitrage ?

Points de vigilance

Il faut maîtriser certaines techniques si l’on veut poser soit même ses fenêtres pour garantir l’étanchéité à l’eau et à l’air. La pose par un professionnel est fortement recommandée.

Dessinez un schéma d’intégration des menuiseries pour éviter les erreurs de dimensionnement.

Même un très bon vitrage sera toujours moins isolant qu’un mur opaque isolé : attention à l’entrée des calories en été, qui plus est sur des vitrages fortement exposés (fenêtres de toit et vitrages à l’ouest par exemple).

Pensez aux brise-soleil et aux volets pour améliorer le confort aussi bien en été qu’en hiver.

Sélection d’articles/dossiers pour Menuiseries extérieures :

Quels choix pour ses menuiseries ?
Poser une fenêtre maison en bois : pas à pas
Changer une fenêtre : pas à pas

Rechercher tous les articles parus contenant ce mot-clé.

Partagez cet article sur les réseaux sociaux
Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterPin on Pinterest