Revêtements de murs

Les peintures conventionnelles, les différents solvants et colles présents dans les revêtements intérieurs émettent généralement beaucoup de composés organiques volatiles, ce qui peut être nocif pour votre santé, même si votre logement a une ventilation performante. En utilisant des produits naturels, on peut tout à fait créer des revêtements esthétiques et bien moins dangereux pour votre santé.

Le bois

Une alternative au mélaminé et au contreplaqué, le lambris permet d’utiliser un bois massif, local et issus de forêts gérées durablement. Évitez le bois traité ou pré-peint et préférez de l’huile, de la lasure-cire ou un badigeon de chaux. On peut même le laisser brut et de nombreuses essences vous permettrons de choisir la couleur et l’aspect qui vous convient (aulne, frêne…). Un achat en deux ou trois largeurs assurera un beau rendu irrégulier.

 

L’enduit

On peut utiliser un enduit de finition à condition d’avoir un support plan et rugueux. En version écologique, à base d’argile, de terre et de chaux principalement, on peut très bien les trouver en magasin ou faire appel à un professionnel. On peut également les fabriquer et les poser soit même. Là encore, les jeux de couleurs, de textures, d’incrustation n’ont de limites que votre imagination.

 

La peinture

Une peinture dite « naturelle » doit contenir au moins 95% de matière première naturelle : huile végétale, caséine, argile, chaux… On peut en trouver chez les distributeurs d’écomatériaux ou les fabriquer soit même avec de l’argile, de l’huile, des pommes de terre, de la colle de farine, de la bière et même du fromage blanc ! En fonction des outils utilisés on peut obtenir des rendus différents et originaux.

Sélection d’articles/dossiers pour Revêtements de murs :

Hors-série : Peintures et enduits naturels
Dossier : Les enduits terre
Imiter le sgraffito : pas à pas

Partagez cet article sur les réseaux sociaux
Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterPin on Pinterest