Maisons passives, ouvrez vos portes !

Journées portes ouvertes des maisons passives

Les maisons passives ouvrent leur porte à tous les français, les 10, 11 et 12 novembre. Avec une centaine par région, c’est l’occasion de découvrir, questionner et partager l’habitat de l’avenir.

Quoi de mieux pour comprendre les maisons passives que de toquer à leur porte ? Au risque d’être intrusif, les propriétaires, s’ils sont aimables, accepteront peut-être de vous en faire le tour… Mais l’association la Maison passive propose une solution alternative. Du 10 au 12 novembre 2017, les portes des bâtiments passifs, dits sans chauffage, seront naturellement ouvertes pour accueillir tous les curieux. Des maisons individuelles mais aussi des bureaux, des commerces, des écoles… Un événement national qui invite à “ressentir, le temps d’une visite, le confort offert par ce concept de construction”, détaille l’association dans son communiqué.

Carte interactive
L’association met en ligne une carte interactive des maisons passives à visiter (cliquez sur l’image)

L’association organisatrice décerne le label “Bâtiment passif“, reconnu par les pouvoirs publics. Il fête aujourd’hui ses dix ans. Si il certifie 200 bâtiments, environs 3000 sont en fait recensés sur le territoire. Tous les propriétaires n’en faisant pas la demande. Néanmoins, avec plus de 100 par région, les visites sont rendues accessibles au plus grand nombre.

Communiquer pour la transition

Brochure

Se renseigner et se faire conseiller pour sa propre construction ou rénovation sera aussi à l’ordre du jour. “A l’heure où le bâtiment représente 40% de la consommation d’énergie en France et 23% de ses émissions de Co2.”*, communiquer sur les maisons passives est devenu crucialGrâce aux portes ouvertes, l’association organisatrice espère susciter l’intérêt pour des chantiers

 

En répondant au principe même de l’absence de chauffage, la construction passive consomme moins de 15 kWh/m2.an. Un résultat permis par une symbiose d’éléments de construction. Isolation, double ou triple vitrage, ventilation, étanchéité à l’air, apports solaires… Optimisés, ils permettent de réduire jusqu’à “90% sa facture de chauffage” selon La Maison passive. Tous les arguments seront exposés au public qui pourra aussi échanger “avec les actuels maîtres d’œuvres sur les points de vigilance, les modalités d’utilisation du bâtiment, les bénéfices à attendre…”. Pour que, une fois les portes closes, la maison passive ne soit plus un mystère.

 

=> Pour en savoir plus, lisez notre dossier sur les maisons passives dans le n°93 de La Maison écologique

*La Maison écologique n°93

Enregistrer

Partagez cet article sur les réseaux sociaux
Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterPin on Pinterest