A la loupe

isolation en paille

Paille conjuguée au passif. À Pfalzweyer, dans le nord de l'Alsace, Sandra et Cédric Huber ont misé sur une isolation en paille pour atteindre les critères de la maison passive. Et grâce à un hangar et à la botteleuse du village, leur projet n'a pas dépassé les limites de leur porte-monnaie.

Ce contenu est réservé
aux abonnés WEB+

Si vous êtes déjà abonné à nos services web,
connectez-vous pour accèder au contenu

Abonnez-vous
dès maintenant

22€
Voir les abonnements

Retrouvez cet article dans le N°69 - Juin-Juillet 2012 (épuisé)

Dossier : Photovoltaïque, restez branché A la loupe : Paille conjuguée au passif Enquête : Chantiers participatifs, construire et partager Autoconstruire : De la pierre au bois, de l'ancien au neuf Côté extérieur : Les clés d'un bain naturel Faites-le vous-même : Construire un four en terre crue  


Feuilleter