Retour

Nos lectures

L’urine, de l’or liquide pour le jardin

Renaud de Looze
Paru le 01/01/2016

Si vous êtes un fidèle lecteur de La Maison écologique, vous avez eu l’occasion de lire quelques articles relatant l’usage des toilettes dits à séparation. Ceux-là même qui permettent un traitement différencié des matières fécales et des urines. Cette pratique arrive discrètement en France mais elle est déjà employée à une plus grande échelle dans les pays nordiques comme la Suède, par exemple. Les matières solides sont compostées, puis réintroduites en terre comme amendement organique pour améliorer les qualités du sol. L’ajout d’urine, riche notamment en azote, phosphore et potassium, permet une véritable fertilisation minérale écologique. Si l’ouvrage présenté ici intéressera plus les jardiniers que les constructeurs, il apportera de très précieuses et précises informations sur les modes d’épandage de l’urine et les dosages à respecter en fonction des cultures. L’auteur expérimente depuis de nombreuses années les techniques de recyclages durables sur son site de production, la Palmeraie des Alpes, en Isère. Fort de tous ses résultats, il nous propose un véritable guide pratique de l’utilisation de « l’or liquide » au jardin.

Partagez cet article sur les réseaux sociaux
Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterPin on Pinterest