Promo !
Magazine La Maison écologique n°102

N°102 numérique Décembre-Janvier 2018

4.00€ 3.00€

Dossier : Le choix des matériaux pour écoconstruire
Construire : Un coach à leurs côtés
Rénover : La maison des mille et une vies
Autoconstruire : Bois et monomur en pleines formes
Enquêtes : Un label pour des bâtiments plus performants ? /  Poêles de masse autoconstruits, satisfaction ou désillusion ?
Mobilier : Le rebond des matelas écologiques

UGS : 102 NUM Catégorie : Étiquettes : , , , , , ,

Description

PROTÉGER LA NATURE, lutter contre le déclin de la biodiversité, préserver sa santé et celle de ses enfants, favoriser une économie locale non délocalisable, voilà bon nombre des raisons qui poussent de plus en plus de personnes à faire leurs emplettes en rayons bio. Un secteur porteur où la croissance annuelle à deux chiffres donne aujourd’hui des idées à la grande distribution… Mais pourquoi les écomatériaux pour la construction, qui engendrent les mêmes effets bénéfiques, ne connaissent-ils pas cet engouement ? L’une des principales raisons tient certainement au discours ambiant sur l’habitat, qui se limite à la seule promotion des économies d’énergie (chauffage et électricité). Une conception plus réfléchie, une isolation épaisse, une étanchéité à l’air un peu maîtrisée, des équipements plus économes et le tour serait joué ; la RT 2012*, respectée et les passoires thermiques, congédiées.

S’il est indéniable que nos logements sont moins énergivores depuis quelques années, il ne faudrait pas oublier qu’une construction requiert également de l’énergie – voire même beaucoup d’énergie – pour sa réalisation (matière première, fabrication des matériaux, transport…). C’est l’énergie dite « grise ». Saviez-vous que pour une maison construite aujourd’hui, avec des matériaux conventionnels, l’énergie grise équivaut à environ 60 ans de sa consommation en chauffage ?! Avec 45 % de la consommation éner- gétique nationale imputable au secteur du bâtiment, on comprend l’importance du choix des matériaux pour nos travaux. Notre dossier (p. 31 à 41) devrait vous aider à sélectionner les techniques de construction les plus ver- tueuses pour vos projets.

Et si l’on peut se réjouir de l’initiative de l’État de vouloir faire de la France « le premier pays au monde à initier une nouvelle réglementation prenant en compte à la fois les émissions de gaz à effet de serre et la performance énergétique des bâtiments », méfions-nous des effets d’annonce. Plus prompts à gonfler le poitrail de notre emblématique coq gaulois qu’à diminuer notre impact environnemental (lire p. 20 à 21). Alors, sans attendre une réglementation « rutilante », basée sur de complexes, voire d’obscures calculs, contentons-nous déjà du bon sens ; il fait ses preuves depuis des années dans les pages de votre magazine préféré ! Et comme le font les consommateurs de produits biologiques, recherchons les matériaux locaux et les moins transformés possible.

* Réglementation thermique 2012.

Partagez cet article sur les réseaux sociaux
Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterPin on Pinterest