couv LME 108

N°108 numérique Décembre-Janvier 2019

4.00€

Dossier: Tous nos conseils pour faire construire sa maison écologique
Matériau: Menuiseries, une pose réussie
Rénover: Une bâtisse du XIXe siècle convertie au durable
Avis d'experts: Quels traitements non biocides pour le bois ?
Territoire: Le tour de l'écoconstruction en 80 jours
Travaux: Isoler ses combles en ouate insufflée

+ 0,90 € de frais de port

Frais de port offerts si + de 2n°s commandés (réservé à la France métropolitaine).

UGS : 108 NUM Catégorie :

Description

FOLLE RENTRÉE QUE CELLE QUE NOUS VENONS DE VIVRE !

Dès la fin du mois d’août, une ex-icône de la petite lucarne recyclée en vitrine de l’écologie macronienne claquait la porte de son ministère pour exprimer sa déception… Les « petits pas » pour la préservation de l’environnement, expliquait-il en substance, n’avaient pas mené bien loin.
Quelques semaines plus tard, le rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec) élevait le constat d’échec au rang de fiasco planétaire. En résumé, tout ce qui jusqu’ici, COP après COP, a été mis en place par les États pour enrayer l’emballement climatique ne peut être sérieusement considéré comme une réponse à la mesure des enjeux. Au rythme actuel, le réchauffement climatique global pourrait atteindre 1,5 °C bien plus tôt que prévu, dès 2030, assurent ces scientifiques.

UN DÉSASTRE ANNONCÉ ?

Autrement dit, nos responsables politiques ont échoué, se montrant jusqu’à présent incapables d’enrayer une dérive climatique bientôt irréversible… Le début de la fin. Et nous, citoyens de cet encore beau pays, allons-nous rester là, les bras croisés, à contempler, médusés, ce désastre annoncé ? Allons-nous continuer d’attendre un sursaut qui peut-être ne viendra jamais ?

Certains, de plus en plus nombreux, préfèrent se retrousser les manches, à l’image – ce ne sont pas les seuls – de celles et ceux qui ont fait le choix de vivre dans un habitat écologique (nos lecteurs qui souhaiteraient les imiter liront avec intérêt notre dossier, pp. 31 à 41).
Est-ce assez ? Probablement pas. Il nous va falloir également modérer drastiquement nos appétits en matière d’énergie, d’alimentation, de transports, de tourisme, de jouets pour nos enfants, de gadgets connectés…
À quoi bon déployer tant d’efforts quand les grands de ce monde font fi de tous les signaux d’alerte, objecteront sans doute quelques-uns. Ceux-là ont déjà renoncé…

Partagez cet article sur les réseaux sociaux
Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterPin on Pinterest
Abonnez-vous à notre newsletter
Restez informé !
Recevez par mail nos bons plans,sorties, offres spéciales d'abonnement...

Ces informations font l’objet d’un traitement informatique par La Maison écologique à des fins de gestion et de prospection commerciale pour vous adresser des messages personnalisés (nos salons, nos promotions...) et nos lettres d'information sur l'actualité de l'écoconstruction. Elles seront conservées 3 ans. Conformément à la loi “ informatique et libertés ”, vous pouvez obtenir une copie de vos données et les rectifier en contactant notre service abonnements : 02.31.52.20.49. Vos coordonnées ne seront pas transmises à des tiers.