LME 110 REVETEMENTS DE SOL

N°110 Avril-Mai 2019 : Les revêtements de sol naturels

5.95€

Dossier: Les revêtements de sol écologiques
Rénover: Et l’entrepôt devint maisonnette
Avis d’expert: La voiture électrique, un trompe-l’œil écologique?
Matériaux: Retour vers les ciments naturels
Autoconstruire: Bâtir en toute sérénité
Travaux: Percer une ouverture dans un mur en pierre

+ 0,90 € de frais de port

Frais de port offerts si + de 2n°s commandés (réservé à la France métropolitaine).

Feuilleter

Éditorial

AINSI VA LE MONDE INEXORABLEMENT, sur le chemin de son autodestruction, au gré de notre attentisme, de nos atermoiements, de nos lâchetés aussi, teintées d’aquoibonisme ou de cynisme désabusé. Depuis un demi-siècle au moins, nous savons à peu près tout du péril qui nous guette, mais n’entreprenons rien de sérieux pour y faire face. À croire que nous espérons béatement un quelconque miracle ou que nous sommes résolus au pire. Raison de ne pas sombrer tout à fait dans le plus noir pessimisme en ces temps qui fleurent déjà l’apocalypse : les récentes prises de position des jeunes générations, mobilisées pour sauver ce qui peut l’être encore. Écoliers, collégiens, lycéens, étudiants – parfois soutenus par leurs enseignants(1) –, purs produits du capitalocène, nourris à la mamelle du consumérisme de masse, qui soudain n’en peuvent plus de tout ce gâchis et se lèvent pour réclamer le simple droit de jouir eux aussi d’une planète tant soit peu vivable. Grèves de l’école pour le climat, marches étudiantes pour la planète, pétitions appelant nos dirigeants à s’engager dans la lutte contre le réchauffement climatique, manifeste étudiant pour un réveil écologique… Les initiatives, en France et ailleurs, se multiplient ces derniers mois, signe que de réveil il est peut-être en effet bien question. Enfin ! Tout n’est pas perdu, alors. Car prendre conscience et faire entendre ses aspirations sont les préalables de l’action, qui seule a une chance de nous mener ailleurs que tout droit dans l’impasse (les lecteurs de La Maison écologique en savent quelque chose). Quelle formidable ampleur cela pourrait prendre – rêvons un peu – si le corps enseignant entrait massivement dans la partie ! Et si l’éducation nationale mettait, une fois n’est pas coutume, ses programmes au diapason, plaçant la compréhension des problèmes majeurs que sont le dérèglement climatique et l’effondrement de la biodiversité au coeur d’une « éducation au développement durable » aujourd’hui bien pâlichonne.

Partagez cet article sur les réseaux sociaux
Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterPin on Pinterest

Au sommaire de ce numéro

Pionniers de l’écologie participative Langouët est un petit village de 602 habitants, au nord de Rennes (Ille-et-Vilaine). Daniel Cueff en est le maire depuis 1999. Il a fait de cette commune un laboratoire d’initiatives écologiques et sociales. « Cela fait 20 ans que nous sommes engagés dans le développement durable. Nous essayons d’être le moins […]

Langouët


Une passive en paille préfabriquée Ils ne se déplacent pour ainsi dire plus qu’à pied ou en vélo. Le projet de la famille Dallet a atteint son objectif : réduire le plus possible une empreinte écologique bien trop grevée à leur goût par des déplacements en voiture fréquents et le fonctionnement d’une maison énergivore sur […]

maison paille préfabriquée


La voiture électrique, trompe-l’oeil écolo ? Instaurée en 2015, la prime à la conversion vise à encourager l’achat d’un véhicule « propre ». Elle est cumulable avec le bonus écologique(1) calculé en fonction du niveau d’émissions de CO2 du véhicule. Ces politiques incitatives sont suivies d’effets. « Déjà en forte augmentation en 2017, le nombre […]

la voiture electrique

Mots clés associés :

Et l’entrepôt devint maisonnette Depuis la rue, on ne se doute de rien. Le soleil vient frapper un mur aveugle dont le crépi n’a pas été refait depuis longtemps. On n’imagine pas quelqu’un vivre derrière. Et pourtant… Quand on pousse le lourd portail de bois, on débouche sur une jolie courette qui distribue un immeuble […]

transformer un entrepôt


Un abat-jour en pulpe de papier Le papier est un matériau noble, fabriqué à base de fibres naturelles. Il est en outre facilement réutilisable et peut être transformé presque indéfiniment. D’une grande souplesse, la pulpe de papier permet de produire manuellement toutes sortes d’objets. Petite soeur du papier mâché, la pulpe de papier est fabriquée à […]

abat-jour en boites d'oeufs

Mots clés associés : ,

Fibres végétales, bois, pierre, terre, linoleum… A chaque pièce son sol écolo. C’est souvent un casse-tête et c’est pourtant la touche finale de tous les chantiers. La touche qui donnera du caractère à une pièce tout en facilitant son entretien. Mais selon quels critères choisir ses revêtements de sol ? Laurence Jovet, architecte d’intérieur, conseille […]

revêtements de sol naturels


Les embûches du vivre-ensemble Greenobyl est un habitat participatif de trois familles en centre-ville de Strasbourg. Occupé depuis quatre ans, il a visé l’excellence écologique à budget maîtrisé. Mais a aussi essuyé un peu les plâtres… En arrivant rue du Renard-Prêchant, à 10 mn à pied du centre-ville de Strasbourg, les planches massives en robinier qui […]

Greenobyl


Un projet d’autoconstruction sans stress ni coup dur, c’est possible À quelques kilomètres à l’est de Toulouse, le tumulte de la grande ville est très vite oublié. C’est ce que voulaient Gilles et Anne pour implanter leur maison en paille construite il y a dix ans. Un chantier comme une évidence pour ce couple qui […]

Bâtir en toute sérénité

Mots clés associés : ,

Percer un mur en pierre sans le dénaturer Dans cette ancienne ferme quercynoise, le mur pignon aveugle de 8 m de haut, crépi d’un enduit à la chaux, est constitué d’un assemblage de pierres calcaires jointées par un mortier d’argile, pour une épaisseur totale de 60 cm environ. Pour créer une porte-fenêtre de belles dimensions, […]

percer un mur en pierre

Mots clés associés : , ,

Retour vers les ciments naturels… Vous avez dit ciment, ce produit destructeur de nos bâtis anciens ? Provocation ! En effet, depuis 50 ans, l’association Maisons paysannes de France ne cesse de proclamer que le ciment est incompatible avec ces maçonneries de matériaux peu transformés, aux liants tels que la terre ou la chaux naturelle. […]

les ciments naturels

Mots clés associés : ,

L’homme qui murmure à l’oreille des vieux chevrons Dans la grange familiale de Jean Rapp, à 25 km de Strasbourg,chaque porte, chaque meuble, chaque poutre raconte une histoire. En effet, cet amoureux du patrimoine alsacien a entièrement restauré la bâtisse qui lui sert d’atelier. Pour ce faire, cet ébéniste iconoclaste a collecté des matériaux dans un […]

Réemploi de bois

Mots clés associés : , , , ,

Cohabitons avec les frelons Il est arrivé en plein repas de famille. Sans crier gare. Furie bichromatique lancée à tout berzingue dans une détestable tentative d’intrusion, qui ne pouvait avoir d’autre objet que de gâcher la fête. Tante Lucie s’est mise à hurler comme une possédée, agitant ses mains tout autour de sa tête, cependant […]

frelons

Mots clés associés :

J’irai siffler là-haut sur la colline Perchées à plus de 1 000 mètres d’altitude, les Kasalas, chambres d’hôtes de Monique et Daniel Pacaud se méritent. La route pour les rejoindre longe les sommets du Causse Méjean. Elle se termine par un passage ne laissant la place qu’à une seule voiture. Une fois arrivé à destination, […]

les kasalas

Mots clés associés :

Si la pollution ne se voit pas, pourquoi se gêner ? Avant la prophylactique invention du préfet Poubelle en 1884 et l’imposition du tout-à-l’égout dix ans plus tard, nos villes étaient de peu ragoûtants cloaques aux pollutions visibles et malodorantes. Témoin de cette époque, le ruisseau qui traversait la ville de Montpellier porte ainsi le […]

pollutions invisibles

Mots clés associés : ,

Abonnez-vous à notre newsletter
Restez informé !
Recevez par mail nos bons plans,sorties, offres spéciales d'abonnement...

Ces informations font l’objet d’un traitement informatique par La Maison écologique à des fins de gestion et de prospection commerciale pour vous adresser des messages personnalisés (nos salons, nos promotions...) et nos lettres d'information sur l'actualité de l'écoconstruction. Elles seront conservées 3 ans. Conformément à la loi “ informatique et libertés ”, vous pouvez obtenir une copie de vos données et les rectifier en contactant notre service abonnements : 02.31.52.20.49. Vos coordonnées ne seront pas transmises à des tiers.