couv52

N°52 – Août-Septembre 2009 (épuisé)

Dossier : Construire sa maison de A à Z
A la loupe : Maison bois basse consommation
Rencontre à l’horizon : La terre vue du Portugal
Innovation : Des maisons paille en kit
Matériaux : Toiture indispensable pare-pluie
Autoconstruction : Des fondations en béton romain

UGS : NUM-LME-52 Catégorie :

Éditorial

Changement de cap

« On peut habiter une maison écologique, manger bio, rouler à vélo et exploiter son voisin », lança Pierre Rabhi lors d’une conférence voici une dizaine d’années(1). Ces paroles prononcées par ce paysan-philosophe ont guidé, et guident toujours, la ligne éditoriale de ce magazine depuis sa création, prônant une construction écologique et humaniste. Et Olivier Maurel, auteur du renversant Oui la nature humaine est bonne (éditions Robert Laffont, 2009), enfonce le clou lorsqu’il ajoute : « Peu d’écologistes jusqu’à présent se sont préoccupés d’une des plus radicales atteintes à notre propre nature, qui touche la majorité des enfants venant en ce monde. Je veux parler de la perturbation du cerveau des enfants par la violence éducative ordinaire, celle à laquelle recourent en toute bonne conscience presque tous les parents du monde comme moyen d’éducation. »
Car une bonne fessée n’a jamais fait de mal à personne, entend-on bien souvent. Pourtant, peu importe la gravité de l’acte violent que l’on inflige à l’enfant, à chaque fois la douleur intérieure occasionnée, qu’il conservera, adulte, sans le savoir, fera le lit d’une violence dirigée contre des êtres vivants et la Planète. Cette violence éducative ordinaire, à ne pas confondre avec la
maltraitance qui n’est que la partie visible de l’iceberg, est un fléau dont nous commençons aujourd’hui à mesurer l’ampleur. Peut-on alors considérer écologique une maison si l’on y pratique cette violence ?
Quelques fessées « bien méritées », de « gentilles » moqueries, et des abus d’autorité ont été les actes de violence éducative ordinaire que j’ai infligés à mes enfants ces dernières années. Depuis plusieurs mois, ils n’ont plus à les subir, et je me trouve alors en présence d’êtres libres, incroyablement vivants et d’une sensibilité que je ne soupçonnais pas. Aujourd’hui, j’ai le sentiment
d’habiter enfin une maison écologique, et je vais prendre plus de temps pour me consacrer à ce « nouveau » foyer.
J’ai décidé de quitter la direction de La Maison écologique sachant que la relève est déjà là, depuis longtemps, pour continuer à porter l’esprit de ce magazine indépendant pas-comme-les-autres. Je continuerai à signer quelques articles ou photos, histoire de garder un lien avec cette grande aventure commencée il y a neuf ans, quasiment jour pour jour au moment de la rédaction de cet
éditorial. Bonne continuation à toute l’équipe : Aline, Julie, Nadia, Eric, Julien, Cathie, Vincent et Anne-Soazig !
Je remercie toutes les personnes qui m’ont ouvert leurs portes, tous les courageux professionnels qui oeuvrent dans le bon sens et qui ont bien voulu prendre sur leur précieux temps pour livrer leurs petits secrets, et les auto-constructeurs de la première heure qui, en osant affirmer leurs choix, ont rendu favorable aux yeux de l’opinion publique le mouvement de l’écoconstruction.

Bonne lecture,
Yvan Saint-Jours

NB : La Suède fut le premier pays au monde à voter une loi interdisant les punitions corporelles en 1979. Une génération plus tard, c’est l’État qui affiche la plus grande ambition écologique (lire l’édito du n° 50). Depuis, 22 autres nations l’ont rejointe, mais la France, pays des Droits de l’Homme, n’a pas encore voté de loi interdisant toutes violences y compris fessées, gifles, tapes…

(1) Lire également son Manifeste pour la Terre et l’Humanisme, éditions Actes Sud, 2008.

Partagez cet article sur les réseaux sociaux
Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterPin on Pinterest

Au sommaire de ce numéro

Le Gabion, une aire de formation. Apprendre à restaurer et construire avec les matériaux naturels. Acteur pionnier du paysage écoconstructif français, le Gabion propose depuis plus de 15 ans diverses formations sur la restauration du patrimoine et la construction écologique. Avec la volonté affichée de redonner aux métiers du Bâtiment leurs lettres de noblesse. Partagez […]




Maison bois basse consommation. Le travail d’équipe au service de la performance thermique. Deux stères de bois : c’est ce qu’ont consommé l’hiver dernier Marie-Benédicte et Stéphane pour chauffer les 166 m2 de leur maison à ossature bois, sise à Brécey, au sud de la Normandie. Obtenue grâce à une bonne isolation, cette performance thermique […]

Maison bois basse consommation


La terre vue du Portugal. La renaissance du pisé sous la poussée des architectes. Supplanté au cours des dernières décennies par les matériaux industriels, le pisé connaît un regain d’intérêt parmi les architectes portugais. L’atelier de l’un d’entre eux, Alexandre Bastos, est même devenu le porte-drapeau de cette technique traditionnelle du pays, trop longtemps oubliée. […]



Mots clés associés : , ,

« Construire sa maison, c’est se construire soi-même ». Vous entendrez cette phrase sur tous les chantiers. Une autoconstruction est une étape marquante de la vie. De bons souvenirs, mais aussi parfois de mauvais lorsque l’on n’est pas assez préparé. Voici donc un dossier pour vous aider à bien appréhender l’événement, pour que votre beau […]

autoconstruction

Mots clés associés : ,

Une architecture sensorielle. À Cantercel, un site expérimental situé sur le plateau du Larzac, un groupe d’architectes propose une approche « sensorielle » et environnementale de l’habitat. Se laisser guider par le lieu, ses courbes, ses orientations. Et créer des continuités entre intérieur et extérieur. De cet endroit, nous avions déjà présenté une première construction […]




Des maisons paille en kit. Des entreprises se lancent dans la préfabrication des maisons en paille. La construction en paille passe à la vitesse supérieure en développant des pratiques semi-industrielles. Fabrication des ossatures bois en atelier, pré-remplissage avec la paille, suivi technique, les professionnels innovent en proposant des maisons livrées en kit à construire soi-même […]




L’oxymore et la pensée magique. Partagez cet article sur les réseaux sociaux




Toiture : indispensable pare-pluie. Pour que le ciel ne nous tombe pas sur la tête. Pare-pluie, écran de sous-toiture, pare-vent. Autant d’appellations pour désigner un matériau dont la pose en toiture n’est pas obligatoire en France, sauf cas particuliers. Et pourtant, les dégâts occasionnés par les gros coups de vent de 1999 et 2009 auraient […]



Mots clés associés :

Accompagner l’habitat groupé. Des professionnels pour faire aboutir les projets. Plusieurs groupes d’habitants portent en France le désir de concevoir eux-mêmes leur lieu de vie. Mais face à la complexité de former un groupe cohérent, maîtrisant technique et juridique, ce nouvel art de vivre ensemble peine à se concrétiser. D’où l’émergence d’un nouveau métier : […]



Mots clés associés : ,

Des fondations en béton romain. Une technique pour réaliser des fondations sans ciment ni ferraillage. Bon marché, les fondations romaines offrent une alternative appréciée des autoconstructeurs. Affichant une faible énergie grise, le « béton romain » est simplement constitué d’un empilement de roches enrobées de béton de chaux. Partagez cet article sur les réseaux sociaux

fondations en béton romain


Un pavage en robinier. Une allée en bois de pays, naturelle et esthétique. Adieu bitume, béton et autres revêtements sinistres et étanches. Un pavage extérieur en bois est une solution alternative qui offre plusieurs avantages. Tout d’abord, elle permet d’utiliser un matériau local et recyclable, affichant un bilan carbone et un contenu en énergie grise […]




La Pascalière, écogîte d’aujourd’hui. Un Écogîte trois épis à l’orée du Vercors. Partagez cet article sur les réseaux sociaux

écogîte

Mots clés associés : ,

Abonnez-vous à notre newsletter
Restez informé !
Recevez par mail nos bons plans,sorties, offres spéciales d'abonnement...

Ces informations font l’objet d’un traitement informatique par La Maison écologique à des fins de gestion et de prospection commerciale pour vous adresser des messages personnalisés (nos salons, nos promotions...) et nos lettres d'information sur l'actualité de l'écoconstruction. Elles seront conservées 3 ans. Conformément à la loi “ informatique et libertés ”, vous pouvez obtenir une copie de vos données et les rectifier en contactant notre service abonnements : 02.31.52.20.49. Vos coordonnées ne seront pas transmises à des tiers.