LME 91 Couv petite

N°91 numérique – Février-Mars 2016

4.00€

Dossier : Isoler ses combles (coûts, techniques, matériaux et mises en œuvre)
Enquête : VMC double flux, notre top 5
Reportages : Reconstruction d’une maison à colombages  – Une maison en containers
Focus technique : Construire en terrain difficile
Cahiers techniques : Construire une tiny house – Plafond enduit à la terre crue
Rénover : Le chineur de maison

+ 0,90€ de frais de port

Frais de port offerts si + de 2n°s  commandés (réservé à la France métropolitaine).

UGS : 91 NUM Catégorie :

Description

Du CAC 40 aux toilettes sèches !

L e 21 décembre 2015, une page de l’histoire électrique s’est tournée : notre fleuron national EDF, premier producteur et fournisseur d’électricité au monde, s’est fait éjecter du célèbre CAC 40, après dix ans de bons et loyaux services ! Publiquement, l’entreprise invoque un problème de (attention, gros mot) capital flottant trop faible. L’État français possédant 84,5 % du capital, les possibilités d’échange sur les marchés sont limitées au reste, le flottant, de 4 milliards d’euros tout de même. Dans les antichambres boursicoteuses, EDF n’a effectivement plus la cote. Les incertitudes sont trop nombreuses pour les investisseurs : financement du ” grand carénage ” (travaux de maintenance) des réacteurs nucléaires du pays (estimé à 55 milliards d’euros d’ici 2025), questionnement sur le coût et le délai de mise en service de l’EPR de Flamanville (dépassement de plus de six ans et de 10 milliards d’euros sur les 3,5 milliards prévus, pour l’instant), acquisition ” forcée ” par l’État de la branche ” réacteur ” d’Areva en mauvaise situation financière, coût incertain du démantèlement des centrales nucléaires en France, refus du gouvernement d’augmenter le tarif réglementé de l’électricité, endettement de plus de 30 milliards d’euros… On comprend mieux pourquoi l’action EDF a chuté de 50 % durant l’année 2015 ! Et vous savez quoi ? Durant la même période, la cote d’EDF énergies nouvelles a, elle, augmenté de 25 % ! De là à dire que les investisseurs s’engagent dans les énergies renouvelables au détriment du nucléaire, il n’y a qu’un pas qu’il est fort agréable de franchir. Plus médiatique, la création d’un fonds d’investissement dans les énergies renouvelables par Bill Gates (Microsoft), Mark Zuckerberg (Facebook) et leurs copains milliardaires du Net, dont Xavier Niel (Free). Ajoutons à ces nouvelles recrues que la plus grande enseigne de bricolage du pays, Leroy Merlin, avec ses 38 % de part de marché, loin devant ses premiers concurrents Castorama (18 %) et Bricodépôt (15 %), se lance dans la vente de… toilettes sèches à litière biomaîtrisée (un beau coffre en bois renfermant un seau dans lequel on recouvre ses besoins d’une poignée de sciure ou de copeaux de bois). Dire qu’il n’y a pas si longtemps on nous prenait pour de doux rêveurs en publiant des dossiers sur les toilettes à compost. Aujourd’hui, si Merlin Le King le fait, c’est bien qu’il y a un marché que notre société change… non ?

Julie Barbeillon

Partagez cet article sur les réseaux sociaux
Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterPin on Pinterest
Abonnez-vous à notre newsletter
Restez informé !
Recevez par mail nos bons plans,sorties, offres spéciales d'abonnement...

Ces informations font l’objet d’un traitement informatique par La Maison écologique à des fins de gestion et de prospection commerciale pour vous adresser des messages personnalisés (nos salons, nos promotions...) et nos lettres d'information sur l'actualité de l'écoconstruction. Elles seront conservées 3 ans. Conformément à la loi “ informatique et libertés ”, vous pouvez obtenir une copie de vos données et les rectifier en contactant notre service abonnements : 02.31.52.20.49. Vos coordonnées ne seront pas transmises à des tiers.