Avis d’expert : inertie thermique

inertie thermique

La masse, ça passe ou ça casse ?

La capacité d’une maison à réguler sa température grâce à l’inertie se es matériaux fait rêver. En rénovation ou en neuf, son application varie tout comme son utilité.

Parler d’inertie évoque souvent la notion de masse. L’on imagine alors une vieille bâtisse en pierre capable d’absorber les calories sans se réchauffer et les restituer au moment opportun… Pas tout à fait vrai. D’abord, « la définition physique de l’inertie n’existe pas », tranche Vincent Coliatti, de Terranergie. Elle n’a pas d’unité. Par inertie, on entend effusivité et diffusivité, qui elles-mêmes découlent d’une forte densité, d’une capacité thermique(1) élevée et d’une conductivité(1) des matériaux.

 

Partagez cet article sur les réseaux sociaux
Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterPin on Pinterest

Retrouvez cet article dans le Hors-série n°11 : Le bioclimatisme

Murs Trombe : Quand les calories jouent au passe-muraille Puits climatique : Souffler le chaud et le froid naturellement S'inspirer des bâtisseurs d'autrefois Nos clés pour construire beau et bioclimatique Transformer une passoire thermique en maison passive + 0,90€ de frais de port Frais de port offerts si + de 2n°s  commandés (réservé à la France métropolitaine).


Feuilleter
COUVERTURE HORS-SÉRIE 11 BIOCLIMATISME