Travaux : construire un mur capteur en terre crue

construire un mur capteur en terre crue

Un système à faible énergie grise pour bénéficier des calories du soleil.

Complément de chauffage alliant simplicité et efficacité, le mur capteur solaire séduit autoconstructeurs et architectes. Qu’ils soient de type Trombe ou non, ces murs capteurs reposent tous sur un principe simple : l’effet de serre, généré en plaçant un vitrage à faible distance d’un pan de mur exposé au soleil. La lame d’air entre vitrage et mur s’échauffe et transmet une partie des calories au mur, qui accumule la chaleur et la restitue vers l’intérieur de l’habitat avec un déphasage dans le temps. Techniquement, la réalisation d’un mur capteur est accessible à tout bon bricoleur. L’efficacité et la durabilité du système implique néanmoins le respect d’une somme de détails qui n’en sont pas

 

Partagez cet article sur les réseaux sociaux
Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterPin on Pinterest

Retrouvez cet article dans le Hors-série n°11 : Le bioclimatisme

Murs Trombe : Quand les calories jouent au passe-muraille Puits climatique : Souffler le chaud et le froid naturellement S'inspirer des bâtisseurs d'autrefois Nos clés pour construire beau et bioclimatique Transformer une passoire thermique en maison passive + 0,90€ de frais de port Frais de port offerts si + de 2n°s  commandés (réservé à la France métropolitaine). Version numérique : Retrouver ensuite en ligne vos numéros dans votre espace personnel. Non téléchargeables en pdf.


Feuilleter
COUVERTURE HORS-SÉRIE 11 BIOCLIMATISME