Cahier Pratique : fabriquer un chauffe-eau solaire

fabriquer un chauffe-eau solaire

Produire son eau chaude grâce au soleil

Conçu par l’association gardoise Alter’éco 30, ce chauffe-eau solaire simplifié (CESS) permet d’offrir une nouvelle vie à de vieux cumulus électriques. Sans pompe de circulation, ni liquide anti-gel, ni électronique, ce modèle efficace ne peut pas tomber en panne. L’eau contenue dans le ballon est directement chauffée par le soleil. Une paroi transparente alvéolaire capte et emprisonne le rayonnement solaire. Un caisson isolant évite les déperditions thermiques la nuit ou par temps couvert. Ne reste plus qu’à brancher l’alimentation d’eau froide pour obtenir de l’eau chaude (jusqu’à 60°C selon conditions d’usage et météo) en sortie après quelques heures d’ensoleillement. « Comme l’énergie est apportée uniformément sur l’ensemble de la cuve, il n’y a plus de point de haute température comme avec une résistance électrique, source de cristallisation calcaire. » Donc presque pas d’entartrement.

Le caisson isolé peut héberger soit une, soit deux cuves, pour une capacité de 200 l ou 400 l. « Utiliser deux cuves augmente l’efficacité thermique, précise Alter’éco 30. Comme il y a plus d’eau, sa température moyenne est moins élevée qu’avec une seule cuve. Les déperditions sont donc plus faibles. »

Le premier prototype a alimenté une douche extérieure utilisée par 2 à 10 personnes tant que le temps le permettait.

Partagez cet article sur les réseaux sociaux
Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterPin on Pinterest

Retrouvez cet article dans le Hors-série n°12 : Cap sur l'autonomie Tome 2.

6.90€ Sortie le 30/10/19 Etre autonome en chauffage Etre autonome en eau Si vous êtes abonné ce numéro fait peut-être partie de votre abonnement. Pensez à regarder dans Mon compte > Mes abonnements + 0,90€ de frais de port Frais de port offerts si + de 2n°s  commandés (réservé à la France métropolitaine).


Feuilleter
Hors série cap sur l'autonomie tome 2