Surélévation extension !

surelevation extension

Pour transformer un modeste pavillon en petit habitat écologique et facile à vivre, voici une recette à base d’extension, de surélévation et d’autoconstruction assistée. Sans oublier la complémentarité des propriétaires, Emily et Sébastien.

Moins célèbre et surtout moins riche que l’oncle d’Amérique, la grand-tante bigourdane possède néanmoins quelques propriétés intéressantes. Notamment une petite bicoque des années 1940, sise à Bagnères-de-Bigorre, petite ville blottie au pied des Pyrénées. Emily, la petite-nièce de 28 ans, kinésithérapeute, en atteste, elle qui a hérité de ce bien sans avoir jamais connu cette aïeule. L’héritage tombe à pic pour elle et son compagnon, architecte écolo. « Nous revenions d’un voyage pendant lequel nous avions fait du woofing pour travailler dans des fermes, sur des chantiers (terre, paille…), relate Sébastien Bonnier. Nous allions pouvoir nous poser, mettre en oeuvre chez nous les techniques écologiques que nous avions découvertes. Et fonder une famille. »

 

Partagez cet article sur les réseaux sociaux
Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterPin on Pinterest

Retrouvez cet article dans le Hors-série n°9 : Les extensions écologiques

Qu'est-ce qu'une extension/surélévation écologique ? Réglementation / Principes bioclimatiques / Les enjeux du Bimby ou densifier la ville / Quelles techniques d'écoconstruction ? ... Agrandir sans empiéter sur le capital santé de la planète. + 0,90€ de frais de port Frais de port offerts si + de 2n°s  commandés (réservé à la France métropolitaine). Version numérique : Retrouvez ensuite en ligne vos numéros dans votre espace personnel. Non téléchargeables en pdf.


Feuilleter
extensions écologiques