Hambourg invente les toilettes en circuit fermé

Hambourg invente les toilettes en circuit fermé

Soulageons nos toilettes, soulageons la planète ! L’Université technique de Hambourg, en Allemagne, a construit un prototype de toilettes qui ne rejette aucune eau noire à l’égout. L’eau est filtrée et réutilisée à l’infini. Un prototype d’épuration décentralisée qui fait figure de première mondiale.

Voulons-nous récupérer les matières organiques pour nourrir les sols agricoles ou bien continuer à détruire les nutriments et à polluer les eaux ?

Retrouvez notre reportage dans ces petits coins pas comme les autres et découvrez les méandres de ce système innovant dans le magazine La Maison écologique n°93, disponible en kiosque jusqu’à fin juillet 2016 ou sur commande en cliquant ici.


Rencontre à l’horizon en Allemagne



Institut pour la construction biologique et l’écologie.

Dans le petit hameau de Holzham, dans les Alpes bavaroises, se trouve « l’Institut für Baubiologie und Ökologie Neubeuern » : Institut pour la construction biologique et l’écologie à Neubeuern (IBN) fondé en 1983. Son objectf est de « favoriser l’habitat et l ‘environnement écologique et social ».


Rencontre à l’horizon

îlot vert à Hambourg

Le « rien-à-l’égout » version allemande.
Un îlot vert à Hambourg, capitale économique allemande.

Le quartier Allermöhe,au sud-est de Hambourg, abrite un lotissement pionnier, véritable lieu l’expérimentation de la conception écologique. Ici, toutes les maisons sont équipées de toilettes sèches, depuis plus de vingt-cinq ans. Retour ‘expérience sur une aventure commencée en 1983.


Rencontre à l’horizon



Architecture arborescente.

L’entreprise allemande biodynamique Naturata a choisi de pousser sa démarche jusque dans le bâtiment qu’elle occupe. Pour cela elle a fait appel à l’un des maîtres de l’architecture organique, le Hongrois Imre Makovecz. Petit tour dans leurs locaux arbruissants !


Vivre avec une maison passive



De l’énergie à revendre.

Un logement à énergie positive, quartier Vauban à Fribourg. Depuis juin 2007, Marcus et Elsa louent un appartement de 84 m2 dans l’une des maisons colorées de la Cité solaire de Fribourg, en Allemagne. Passif et couvert de photovoltaïque, leur logement produit plus qu’il ne consomme.