Habitat groupé : Et la ferme devint écovillage

écovillage

Posé sur sa colline verdoyante, l’écovillage de Sainte-Camelle héberge une quinzaine d’adultes qui ont fait le pari de la vie en collectif. Une aventure qui soulève un intérêt croissant et qui continue de s’écrire.

« À quinze, on est plus malins que seul, déclare Dane, co-fondatrice de l’écolieu. Nos capacités de conscience et de réponse sont démultipliées. » Tout commence en 2009, quand Dane, psychologue holistique, décide de quitter la Loire-Atlantique. Avec Alain, son compagnon enseignant, ils vendent le lieu qu’ils occupent depuis quinze ans avec un collectif de huit personnes. Destination : les coteaux d’Ariège, au sud de Toulouse. Objectif : démarrer un projet collectif sur un terrain plus vaste permettant d’accueillir plus de monde. Après un premier projet non abouti, Dane a un coup de coeur pour une ferme du XIXe siècle, entourée de 18 ha de terres et forêt. Le terrain, bien exposé au sud, offre une vue imprenable sur les Pyrénées, le tout à quelques kilomètres de la petite ville de Pamiers. À l’état de quasi-abandon, l’ensemble comprend un corps de logis flanqué d’une étable et d’une bergerie, ainsi qu’un fenil et une porcherie.

Dane et Alain, tous les deux la cinquantaine, prennent possession des lieux en 2011. Le bouche-à-oreille répand la nouvelle qu’un écovillage ouvert à de nouveaux projets vient de se créer. Un groupe d’une dizaine de personnes se constitue autour du couple, hébergé provisoirement en caravanes.

Priorité : le logement. Mené surtout par Dane et Alain, le chantier démarre par un grand déblayage. Ensuite, sont rénovés les espaces bâtis existants les plus faciles à aménager : quatre appartements à l’étage du corps de logis, une salle commune et une colocation de cinq personnes dans le fenil. Autre priorité pour l’hiver : planter le verger – 130 fruitiers la première année, 350 noisetiers la deuxième.

Un chantier de longue haleine

Dès la deuxième année, la nécessité d’accueillir des groupes ponctuellement se fait sentir. Pour y répondre, un grand chapiteau en bois est construit. Dans la foulée, avec des artisans locaux, l’étable est renforcée et ouverte côté sud ; l’étage, partiellement reconstruit ; les façades en briques crues et moellons, protégées par de nouveaux enduits. Puis, sortent de terre deux cabanes perchées, un petit chapiteau, l’aire de camping, la salle polyvalente dans l’ancienne étable, au centre, et petit à petit un total de dix logements, dont celui de Dane et Alain dans la bergerie.

Dans le processus, le fenil s’est transformé en gîte pour 17 personnes. Un chantier de sept années mené par Dane et Alain avec des artisans locaux et le renfort de chantiers participatifs. « On a eu des moments de découragement […]


Notre livre sur l’autoconstruction est sorti !

Livre Ils ont construit leur maison, La Maison écologique, 2016, autoconstruction

[LIVRE] Le magazine La Maison écologique publie son tout premier livre sur l’autoconstruction et l’autorénovation, Ils ont construit leur maison, disponible dès ce jeudi 18 février 2016 dans toutes les bonnes librairies et en commande sur notre site Internet. Ecrit par les journalistes régulières de La Maison écologique Anne-Elisabeth Bertucci, Céline Cammarata et notre rédactrice en chef Julie Barbeillon, ce livre vous propose 28 reportages  à la rencontre d’autoconstructeurs et d’autorénovateurs de toute la France, des Cévennes à l’Alsace en passant par la Bretagne, l’Ariège, l’Ardèche, la Dordogne, l’Île-de-France la Picardie, le Massif central…

La deuxième partie de ce livre on ne peut plus complet constitue un véritable Guide de l’autoconstruction. On y apprend tout ce qu’il faut savoir sur l’aventure humaine que sont l’autoconstruction et l’autorénovation. Une aventure qui se prépare: budget, durée du chantier, assurances, formations, chantiers participatifs, plans, réglementation thermique RT2012, outillage, etc.

Comment construire une maison à moindre coût qui soit à la fois respectueuse de l’environnement et adaptée aux aspirations d’aujourd’hui? C’est le pari fait pour les 28 autoconstructions écolos réunies dans cet ouvrage. Convaincus qu’il était possible de tout – ou presque – faire soi-même, ils ont conçu et réalisé des maisons innovantes avec des matériaux alternatifs, bio-sourcés, naturels… Leurs motivations sont aussi variées que les plans de leurs maisons. Pour certains, c’est le projet d’une vie. Pour d’autres, l’occasion d’une reconversion professionnelle, d’inventer un nid idéal pour leur famille ou de se lancer un défi. Seuls, en famille ou soutenus par des réseaux associatifs et des chantiers participatifs, tous ces bâtisseurs inventent l’habitat de demain, un habitat durable et écologique.

Au-delà de ces aventures singulières racontées à travers 28 portraits richement illustrés par des photos des chantiers et des habitations achevées, ce livre propose un guide pratique indispensable pour aborder toutes les étapes d’un tel projet: choix du terrain, formation, gestion du temps et du budget, assurances, outils et compagnie.

Ils ont construit leur maison, éditions La Martinière, 2016, 19,3 x 26 cm ; 240 pages – 29,90 €.

Pour commander le livre, rendez-vous dans notre boutique en ligne!