Agrandir sa maison



Agrandir sa maison

Bien installé dans votre transat ou en pleine randonnée, l’esprit reposé des tracasseries de l’année scolaire passée, voici l’été. Le bon moment pour mûrir un nouveau projet pour votre maison dans laquelle vous commencez à vous sentir un peu à l’étroit. La famille s’est étoffée, vous rêvez d’une pièce supplémentaire plus personnelle comme un bureau ou un mini-studio de musique, votre ado réclame une chambre un peu à l’écart pour commencer son envol… Les raisons d’envisager une extension à votre lieu de vie fourmillent. Questions administratives, choix des matériaux, agencement voici quelques solutions pour agrandir sa maison sans qu’en pâtisse notre jolie planète…


À la loupe

chantier participatif

Chantier ouvert aux bénévoles.

Une maison construite grâce à un chantier participatif.

Proche des frontières suisse et allemande, la ville d’Héricourt, située au nord de la Franche-Comté a vu s’ériger en 2007 une maison octogonale. Li et Thomas, les propriétaires de cette maison bioclimatique peu commune à huit côtés isolée en paille, ont fait le choix de l’autoconstruction assistée par un artisan.


À la loupe



Une charentaise sur pilotis.
Du bois, de la terre et de la laine de mouton pour écoconstruire.

Maraîchers en agriculture biologique, Nelly et Dominique ont fait leur maximum pour que leur maison s’érige de façon aussi cohérente que poussent leurs légumes. Un choix ayant exigé une certaine ténacité. Rencontre avec ces, désormais, heureux propriétaires.


Coup d’oeil



Des tatamis dans le bocage.

Philippe Énée est un garçon du terroir. La Normandie coule dans ses veines : les nuages accrochés à l’horizon, la petite pluie qui mouille plus qu’ailleurs et les vaches aux taches en forme de cartes au trésor, il connaît ça par coeur. Pourtant il n’a pas toujours tutoyé les verts bocages du centre Manche, mais a vécu près de vingt ans au Japon. À son retour dans la ferme familiale sur les hauteurs de Saint-Lô, il décide d’ouvrir une auberge paysanne. Non loin de l’auberge, bâtie en matériaux naturels il y a maintenant plus de dix ans, il a entrepris récemment de construire sa maison aux accents japonais.


Rénovation



Une rénovation basse énergie.
Un pavillon des années soixante entièrement rénové.

Rénover une maison n’est jamais une mince affaire, mais l’élever au niveau de la basse consommation exige de revoir l’enveloppe de fond en combles. Histoire d’un chantier ambitieux ayant relevé le défi.


A la loupe

Maison bois basse consommation

Maison bois basse consommation.
Le travail d’équipe au service de la performance thermique.

Deux stères de bois : c’est ce qu’ont consommé l’hiver dernier Marie-Benédicte et Stéphane pour chauffer les 166 m2 de leur maison à ossature bois, sise à Brécey, au sud de la Normandie. Obtenue grâce à une bonne isolation, cette performance thermique est aussi le résultat d’une étanchéité à l’air de qualité, réalisée par une équipe formée et soudée.