Maison écologique: la clé vient des champs

Ecoconstruction d'une maison écologique à Thourie, en Bretagne.

Avec beaucoup d’huile de coude, Elisabeth et Jean-Michel sont venus à bout de leur chantier de construction d’une maison écologique en deux ans et demi. Une maison originale en paille et bois, posée sur pilotis, bâtie en grande partie en autoconstruction dans la campagne rennaise, près de Thourie. Paille, laine de mouton, terre, sable, une bonne partie des matériaux de la construction est issue des champs de l’élevage d’agneaux en bio de Jean-Michel. Coût du chantier: 903 € par mètre carré !

Retrouvez notre reportage photo, les infos techniques et l’interview des propriétaires dans le magazine La Maison écologique n°93, en kiosques jusqu’à fin juillet 2016 ou sur commande ici.


Réhabilitation

terre bois métal technique pisé contemporain

Terre, bois et métal la technique du pisé aux allures contemporaines.

Jouer avec une palette de matériaux différents, élargit les possibilités créatives en matière de réhabilitation : plein cap sur le métissage d’idées qui offre une deuxième vie à cette grange en pisé au nord de l’Isère.

 


Autoconstruire

Deux ans pour écoconstruire

Deux ans pour écoconstruire notre maison.

Philippe Veuillot habite au Grand-Rembey, dans le Jura, une maison en bottes de paille, qu’il a construite (presque) tout seul, de ses mains, en pratiquant tous les métiers : bûcheron, maçon, peintre, ébéniste…


Faites-le vous-même

technique Greb

Bâtir en paille avec la technique Greb.

La construction paille présente de nombreux avantages. Différentes mises en oeuvre sont possibles. Parmi elles, la technique Greb, originaire du Québec. Gros plan sur le chantier cévenol de Jean-Baptiste Lemaire.


Technique

bois rond

Les secrets du bois rond.

Charpente, second oeuvre, mobilier. Construire avec du bois rond directement prélevé dans la forêt, c’est possible et c’est beau. Avantages, types de bois, assemblages, suggestions de réalisations, le bois rond vous livre presque tous ses secrets.


Enquête énergie

Cuisinières bois

Cuisinières bois entre tradition et innovation.

Le bois-énergie s’installe dans nos habitudes de consommation. Les poêles connaissent un essor considérable, mais les cuisinières restent encore confidentielles. Pourtant, les fabricants ont grandement fait évoluer leurs produits, tant concernant leurs performances que leur esthétique ou leur confort d’utilisation.


Réinventer le feu, se chauffer au bois efficacement et sans polluer

chauffage au bois

Les poêles et foyers à bois ne cessent de faire de nouveaux adeptes à mesure que le coût de l’énergie augmente. Face à la pléthore de modèles disponibles, il faut avoir en tête quelques principes pour bien choisir son appareil et surtout pour savoir l’utiliser. Car le chauffage au bois est encore une idée neuve en France et les bonnes pratiques, trop peu répandues…


A chacun sa chaudière bois

chaudières

De la petite chaudière à granulés à l’imposante chaufferie à bûches, on rencontre désormais une grande diversité de machines pouvant fonctionner avec un nombre aussi varié de combustibles?: bûches, granulés, bois déchiqueté, copeaux, céréales… Loin des appareils rustiques d’antan, elles se sont automatisées pour nous offrir désormais un confort d’utilisation comparable au fioul, pour un prix de l’énergie 2 à 4 fois moins élevé. Avec l’apparition des maisons basse consommation, les fabricants ont innové en introduisant des appareils de toute petite puissance, afin que chacun trouve chaudière à son pied. Mais comment trouver celle qui vous correspond ?


Retour d’expérience sur 5 maisons écologiques



Construire, rénover ou encore faire construire, ce n’est pas toujours un parcours de santé. C’est souvent un long processus semé de doutes, de questionnements, de stress, mais aussi de magnifiques rencontres humaines, de belles découvertes techniques, de prise de conscience de l’impact environnemental et sanitaire de nos choix… Les travaux achevés, confortablement installé dans son logis, on profite de la pertinence de ses décisions. C’est aussi le temps du recul. Qu’ai-je réussi, serait-il possible de simplifier, quels travaux ai-je dû refaire, ce que je déconseillerais, comment j’entretiens mon écoconstruction, etc. ? Autant de questions que nous avons posées à des familles qui sont installées depuis quasiment 10 ans dans leur éco-logis. Petit bonus, les fidèles lecteurs de LME retrouveront ainsi la suite du parcours de ces cinq familles que nous avions rencontrées à la fin de leurs travaux et sur lesquelles nous avions publié des reportages dans d’anciens numéros…


Bardage et lambris bois

lambris teintés ou de panneaux cirés

Il y a une décennie, le bois dans la construction se limitait aux planchers, aux lambris et à la charpente. On le disait peu résistant à l’humidité, on fronçait les sourcils face à son changement de teinte en extérieur. Peu à peu pourtant, l’air de rien, notre oeil s’est habitué aux façades en bois. De nombreux murs intérieurs sont désormais tapissés de belles planches brutes, de lambris teintés ou de panneaux cirés. Le bois sera-t-il le matériau de finition de demain ? Enquête au centre de cette petite révolution silencieuse.