Linky : une chanson contre Linkysition des compteurs “intelligents”

Chanson contre Linkysition d'Etiennette Barabe

Créative lectrice du magazine La Maison écologique, Etiennette Barabe nous a fait l’honneur de nous envoyer deux chansons de sa composition, accompagnées des partitions correspondantes. “Très inspirée quand je suis en colère!!”, écrit-elle. Pour celles et ceux qui voudraient pousser la chansonnette, nous vous livrons ici un extrait de notre préférée, consacrée aux compteurs “intelligents” Linky, ainsi que l’air musical qu’Etiennette a composé spécialement.

 

Pour écouter l’air de cette chanson sur le Linky, c’est par ici:

 

— Refrain —
Braves gens dites non
à Linkysition…
Protégez votre santé
Et votre vie privée
Ne croyez pas Enedis
Refusez le Linky
Ce n’est pas obligatoire
Ils vous racontent des histoires

——

Gaspillage économique avec hausse des factures,
Ondes électromagnétiques nous rendront la vie dure,
Connectés, robotisés, nous deviendrons des moutons,
Hyper-sensibles et voués à la manipulation…

——

[…] C’est à marche forcée qu’ils nous bousculent et nous pressent,
Ils avancent masqués par des fausses promesses,
Mais à perdre notre âme dans le transhumanisme,
Resterons-nous sans voix figés dans le mutisme ?


Ecoconstruction : un clip de rap hilarant

Le clip de rap de Pang, Habitat Plume, sur l'écoconstruction

Du rap bio.

Un groupe de “rap bio” et belge a mis en musique l’écoconstruction et l’habitat léger dans un clip des plus drôle, intitulé Habitat Plume. Mise en scène, costumes, jeu et paroles d’une grande qualité, cette hilarante revisite du conte des Trois Petits Cochons et du Grand Méchant Loup par le collectif made in Bruxelles PANG vaut le détour! Affublés de nez de cochons face au loup de la finance et des normes réglementaires, les autoconstructeurs d’habitats légers finissent par gagner à leur cause le troisième compère, adepte de la maison en brique, croulant sous le travail et les dettes. Avec pour refrain “autonomie, autoconstruit, écologie, respect de choix de vie”, la chanson évoque avec pertinence la construction en paille, l’isolation, les toilettes sèches, les poêles à bois…

Le groupe composé de MC Rien à Dire, Monkey Mix et Flo milite en musique autour de l’écologie urbaine, la transition énergétique, alimentaire, la complexité de l’humain et les relations humaines. Leur cheval de bataille? “Rap bio, reggaeton, dancehall, musique congolaise, musique de la forêt, afrobeat, énergie des fleurs et on en passe”, lit-on sur leur page Facebook.