Chauffage au bois : les poêles de masse

les poêles de masse

Une chaleur douce à coup de masse.

Les poêles de masse permettent de concilier chaleur agréables, combustible économique et corvées de recharge de bois peu fréquentes.

Le poêle de masse, tout le monde en rêve ! Alimenté par des bûches, il fonctionne non pas par convection mais majoritairement par rayonnement. Il ne chauffe donc pas l’air mais des masses (murs, sols…) capables de conserver la chaleur et de la restituer sur le long terme. Conséquences : il procure une chaleur douce, constante, homogène, sans « courants d’air » pendant 12 à 24 heure. Il est en outre très économe en bois.

Mais si tous les amateurs de chauffage à bûches n’ont pas leur poêle de masse, c’est que l’investissement de départ est important.

 

 


Chauffage



Un système de chauffage est constitué de deux éléments : un générateur et un ou des émetteurs de chaleur. Allié à l’isolation, son rôle est d’assurer le confort thermique des usagers. Le chauffage peut également être couplé avec la production d’eau chaude sanitaire.

Le générateur peut être de différents types (chaudière, pompe à chaleur, poêle, etc.) et utiliser différentes énergies (bois, géothermie, gaz…). Quant à l’émetteur de chaleur, il existe sous de nombreuses formes : radiateur basse température, convecteur, plancher et mur chauffants, etc. Les émetteurs peuvent fonctionner par rayonnement : ils réchauffent un corps à distance grâce à des ondes infrarouges (comme le soleil) – c’est le cas des radiateurs basse température, des poêles de masse. D’autres fonctionnent par convection : ils chauffent directement l’air. Des flux se créent alors pour réchauffer la maison. L’avantage du rayonnement est qu’il n’y a pas de brassage d’air et de poussière et que l’air ne s’assèche pas.

 

Voici les principaux modes de chauffage écologique :

 

Le bois

Chaudière, poêle, poêle de masse, foyer fermé… Il existe diverses solutions et types de bois à exploiter (granulés, bûches, plaquettes…). Il y en a également pour tous les budgets et de toutes les puissances. Un chauffage bois bas de gamme, mal entretenu ou mal utilisé est une source de pollution : émissions de particules fines assurées. Pour appuyer le côté écologique du bois, choisissez un appareil de bonne qualité, correctement posé et entretenez-le bien !

 

La géothermie

Elle fonctionne avec une pompe à chaleur qui extrait des calories grâce à des capteurs horizontaux ou verticaux situés dans le sol. Attention, cependant, la pompe à chaleur fonctionne avec de l’électricité. Plus le coefficient de performance (COP) est élevé, plus votre appareil est performant. Le COP minium conseillé est de 3. En-dessous, mieux vaut passer à un autre système de chauffage.

 

Le solaire

Il se décline sous différentes formes : le solaire passif, que l’on trouve dans toutes les maisons bioclimatiques via les vitrages, le solaire thermique avec un fluide qui circule dans des panneaux, et le solaire aérothermique qui repose sur la convection de l’air. Le chauffage solaire est facile à coupler avec la production d’eau chaude sanitaire. Il nécessite une autre énergie en appoint car le solaire ne peut que rarement assurer 100% des besoins.

Questions à se poser

Quels sont mes critères de choix pour mon système de chauffage ? Impact environnemental, confort, maintenance et entretien, budget à l’investissement, en entretien, en approvisionnement en combustibles…

Est-ce que le système de chauffage que j’envisage correspond bien à mon mode de vie (réapprovisionnement régulier d’un poêle à bois bûche, par exemple) et à la typologie du logement (maison bois, maison massive en pierre ou terre…) ?

Points de vigilance

Il existe de toutes les qualités à tous les prix quand il s’agit de chauffage. Privilégiez les labels (NF, Flamme verte pour le bois) et consultez les étiquettes énergie.

Choisir un professionnel qui possède la qualification RGE vous permet de bénéficier des aides comme le Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE). Mais, surtout, choisissez un bon professionnel pour vous assurer une installation et des réglages de qualité.

Sélection d’articles/dossiers pour Chauffage :

Dossier : tous à poêle !
A chacun sa chaudière bois
Chauffage solaire
Hors-série: Guide pratique du chauffage écologique
Dossier : Les pompes à chaleur, amies du climat ?


Poêles de masse artisanaux, les recommandations de l’Ademe



Chauffage. Un récent rapport de l’Ademe* fait le point sur les poêles de masse construits sur mesure. L’objectif : « clarifier le statut réglementaire et normatif (…) et évaluer les niveaux de performances pour statuer sur leur éligibilité dans les dispositifs existants », entendez le crédit d’impôt transition énergétique et la TVA réduite. Les auteurs concluent que la norme EN 15544 Poêles en faïence, poêles en maçonnerie fabriqués in situ, largement utilisée puis validée en conditions réelles en Autriche et en Suisse, est adaptée au contexte français et qu’elle permet même de garantir de meilleures performances que sa cousine EN 13240, utilisée pour les poêles à bois classiques. On lit également que la norme EN 15544 est « quasiment impossible à mettre en œuvre sans l’utilisation d’un logiciel de calcul ». Les poêliers autrichiens et suisses utilisent pour cela l’outil BASIC 2+, qui est désormais disponible en France, avec une courte formation, auprès de la Fédération française des poêliers atriers.
Les recommandations de ce rapport seront vraisemblablement suivies par les services des impôts. Ainsi, pour bénéficier des aides de l’État, il faudra a priori passer par un professionnel détenteur d’une licence de ce logiciel et agréé par la Fédération française des poêliers atriers. Échéance envisagée : 2018.

* rapport final_Les poêles de masse artisanaux en France 2016_11_25


Chauffage au bois des villes, chauffage au bois des champs

Chauffage bois

Pour sa 23ème émission, les Clés de la Rénovation abordent un thème mythique, le chauffage au bois.
Pour faire le tour de cette question, aux côtés du Cler – Réseau pour la transition énergétique, retrouvez Thomas Perrissin, directeur général d’Okofen France et Nicolas Paloc, conseiller de la plateforme énergie à l’Alec 27.

Chauffage au bois des villes, chauffage au bois… par reseau-CLER

 

Minutage des questions

1’30 Quels types de combustibles bois existent ? Quelles essences de bois pour les bûches, les granulés ou les plaquettes ?
2’50 Quels sont les arguments à mettre en avant auprès de son propriétaire pour demander la pose d’un poêle à bois ? Lire la suite


Poêles à bois

La Maison écologique - Dossier n°95 Poêles à bois

TOUS À POÊLE !

240. C’est le nombre de marques de poêles à bois sur le marché français. Et chaque fabricant dispose au moins d’une vingtaine de modèles. Alors, comment s’y retrouver ? Pas simple de choisir un appareil performant, esthétique et adapté à son budget et ses besoins ! Suivez le guide…


Rénover le patrimoine avec un objectif d’efficacité énergétique



Pour sa 21ème émission, les Clés de la Rénovation abordent le thème Rénover le patrimoine avec un objectif d’efficacité énergétique. Pour évoquer cette importante question : Eric Liégeois architecte conseil et chargé d’études au CAUE de Saône-et-loire et Mickaël Micmacher, directeur d’Ifeco, centre de formation à l’efficacité énergétique et à la construction durable. Alexis Monteil, du CLER, Réseau pour la transition énergétique, anime les débats.

Rénover le patrimoine avec un objectif d… par reseau-CLER

Minutage des questions

1’50 Comment définir la notion de «patrimoine» architectural ? Le patrimoine concerne-t-il seulement les bâtiments anciens ?
3′ Quelles sont les trois grandes périodes du bâtiment, d’un point de vue énergétique ?
De quand date la première grande réglementation thermique ? Lire la suite


Une Amap pour acheter du bois de chauffage

L'association Dryade a créé une Amap pour le bois de chauffage dans la Drôme

Pour que le chauffage au bois soit vraiment écologique, l’association Dryade, dans la Drôme, a créé avec une vingtaine de familles une Amap spéciale bois, en adaptant le modèle des associations pour le maintien d’une agriculture paysanne qui produisent fruits et légumes.

« Entre une forêt sauvage où l’homme n’aurait pas sa place et des forêts sauvagement exploitées, un équilibre existe au sein duquel l’homme tire des ressources de la forêt sans lui nuire », insiste sur son site Internet le collectif.

Ce dernier souhaite favoriser une organisation économique et sociale permettant une gestion sylvicole créatrice d’emplois de qualité et bénéfique pour le paysage et le milieu naturel ; développer et transmettre les savoir-faire liés à l’arbre, la forêt et la transformation pour pérenniser la diversité des usages et l’autonomie locale des acteurs ; créer des liens et des échanges entre les acteurs de la forêt, du bois et du territoire pour tendre vers une gestion participative.

Pour garder une cohérence écologique, les collectifs doivent s’organiser autours de pôles rayonnant à 35 km maximum. Deux groupes sont constitués dans la Vallée de la Drôme : les Bonnes Energies à Die et un groupe à Crest, soutenus par Dryade.

Lire la suite


Énergie

bois chauffage stocker

Bien choisir et savoir stocker son bois de chauffage.

Quand il s’agit de chauffer sa maison avec un poêle ou une chaudière, de gros volumes de bois peuvent être nécessaires. Tous nos conseils pour s’approvisionner et stocker au mieux son combustible.


Réinventer le feu, se chauffer au bois efficacement et sans polluer

chauffage au bois

Les poêles et foyers à bois ne cessent de faire de nouveaux adeptes à mesure que le coût de l’énergie augmente. Face à la pléthore de modèles disponibles, il faut avoir en tête quelques principes pour bien choisir son appareil et surtout pour savoir l’utiliser. Car le chauffage au bois est encore une idée neuve en France et les bonnes pratiques, trop peu répandues…