Travaux : Isoler avec du colza, rien que ça !

Isoler avec du colza

Des agriculteurs ont fait le pari de transformer leurs sous-produits en agromatériaux.

Et ça marche, la canne de colza, associée à de la chaux, devient un isolant thermique et phonique.
Pour leur future salle de restaurant de chambres d’hôtes, Valérie et Thierry ont fait le choix peu banal d’isoler avec du colza. Ce végétal, mélangé à de la chaux et projeté directement sur les pierres du mur, assure non seulement un confort thermique, mais aussi acoustique.

Autre avantage, le colza est local. Il vient d’un champ de la commune voisine et il est transformé en granulats directement par l’agriculteur. Ceux-ci sont quasiment identiques aux granulats de chanvre, tant dans la mise en oeuvre que dans leur comportement. Ce nouveau procédé d’isolation, durable et qualitatif, a pu voir le jour grâce à l’implication des agriculteurs, des élus et des acteurs du Pôle écoconstruction du Lochois, en Sud-Touraine (reportage dans LME n°119); qui travaillent au développement d’une filière locale d’écoconstruction. Une thèse a été réalisée pour valider les mélanges chaux-colza; et le premier test grandeur nature s’est fait dans un presbytère. Pour le moment, et parce que la technique est très récente, il n’existe pas de données sur ses performances thermiques.