Exterieur : les composts collectifs

composts collectifs

Pour la réduction des déchets, l’union fait la force

En ville comme à la campagne, les composts collectifs se multiplient. Le plus souvent à l’initiative d’habitants qui souhaitent réduire le volume de leurs poubelles tout en produisant du terreau pour leurs plantes ou les espaces verts.

J’en avais assez de jeter mes épluchures en sachant qu’elles seraient incinérées. Quand j’ai vu qu’un compost collectif se montait dans mon quartier, j’ai aussitôt adhéré. Depuis, j’ai réduit le volume de ma poubelle d’un tiers. » Alice Marchand vit dans le VIIe arrondissement de Lyon. Ainsi, tous les jeudis, cette mère de famille descend un petit seau dans lequel elle stocke ses épluchures hebdomadaires. Puis, elle le déverse dans le composteur installé sur la place Jules-Guesde, au pied de chez elle.


Alternatives

lombricompotage

Lombricompostage 1/2. Allez les vers !

276 kg. C’est le poids de déchets ménagers que produit chaque Français en un an (source Ademe) ! En compostant vos épluchures, vous pouvez réduire ce volume d’au moins un tiers. Vous ne possédez pas de jardin pour créer un tas de compost ? Optez pour le lombricompostage


Vivre avec un lombricomposteur



La vie en vers. Le lombricompostage : solution idéale en appartement.

Habituée aux maisons avec jardin et compost, Catherine vit depuis un an en appartement, dans un quartier du sud de Rennes. Adepte du tri des déchets, elle a opté pour le lombricompostage. Et elle est ravie.