Avis d’expert : empreinte environnementale du numérique

empreinte environnementale du numérique

Dévoré par l’ogre numérique ?

Si l’appétit énergétique du numérique est aussi gargantuesque, c’est parce que les internautes et les entreprises ne cessent de l’alimenter. Au lieu d’endiguer sa fougue expansionniste, nous consommons à tout-va smartphones, tablettes et autres objets connectés. Or, l’empreinte environnementale du numérique se mesure dès la fabrication de ces appareils, responsables d’une « pollution aquatique et terrestre due à l’extraction des métaux », relève Françoise Berthoud.