Le B-A BA du bois et de ses dérivés



Conscients de l’ampleur d’un sujet tel que le bois, nous avons préféré aborder la question de façon pédagogique pour cette première fois, en
commençant comme il se doit par le début ! (eh oui, Lapalisse n’a pas l’exclusivité).

Ce dossier sera suivi d’articles plus complets sur les façons de traiter, ainsi que les différents produits écologiques disponibles sur le marché, mais aussi sur les techniques constructives (bois massif, ossature bois, poteaux-poutres) et encore bien d’autres choses.
Donc patience, pour cette fois il suffit de suivre le fil du bois, pour ne pas perdre le sens du dossier.

Peu de matériaux peuvent se vanter de réunir autant d’atouts écologiques que le bois : ressource renouvelable et locale, il participe à la vie économique et sociale, stocke du CO2, participant donc à la lutte contre l’effet de serre, respire, peut isoler du froid et du bruit.

En outre dans le bois, tout est bon : les dosses, les copeaux, la sciure. Tout se récupère et peut-être transformé, en panneaux de dérivés de bois, par exemple.

Et pour finir, il est facilement recyclable, et ne pollue pas en fin de vie.

Bref, c’est le matériau idéal ! A quelques bémols près cependant.

Il peut provenir de forêts primaires massacrées, son exploitation peut avoir réduit des populations au néant, il n’est considéré comme renouvelable que dans les pays où la forêt est correctement gérée, et peut participer indirectement aux gaz à effet de serre lorsqu’il est acheminé de l’autre bout de la terre.

Le bois traité, ou les panneaux de particules à l’intérieur d’une maison, peuvent émettre des substances nocives. Certains traitements sont catastrophiques d’un point de vue environnemental.

En fin de vie, certains boistraités deviennent impossibles à recycler, et font partie des déchets spéciaux à entreposer dans des décharges particulières.

En bref, le bois est capable du meilleur, comme du pire.

C’est pour cela que dans ce dossier, nous espérons donner quelques clefs qui devraient vous permettre d’ouvrir des portes, en bois, le plus écologique possible !


Bois



Pour un bois écologique.

Deux actualités complémentaires ont attiré notre attention en ce qui concerne le bois à destination de la construction.


Maison bois

terrasse soleil tramontane

Investir une terrasse entre soleil et tramontane.

C’est sur une parcelle en terrasse en cœur de village que M. et Mme Dubois ont décidé de construire leur nouvelle maison. Il a fallu s’adapter à l’orientation du terrain, pas idéale, et tenir compte des vents forts, pour obtenir un habitat bioclimatique.


Maison bois

maison bois économe énergie retraite confortable

BBC – Une retraite confortable en toutes saisons.

C’est au cœur de la chaîne des Puys Auvergnate que Paule et Serge Dekoninck ont souhaité faire construire leur maison pour y couler une retraite heureuse. Une maison écologique et innovante, qui a vu le jour en 2010 grâce à l’engagement de l’architecte Fernand Ribeiro.


Construire avec le bois local

Construire en bois

Construire en bois, c’est bien. Employer des essences locales, c’est encore mieux. Riche de la première forêt feuillue d’Europe, la France continue cependant d’importer massivement des résineux d’Allemagne et de Scandinavie pour la construction. Un mouvement de relocalisation semble toutefois en marche : des maîtres d’ouvrage vont au bout de leur démarche écologique en pariant sur des essences locales : hêtre, châtaignier, peuplier, etc. Partons à la découverte de leurs réalisations.