Autoconstruire

maison en paille

Une maison en paille dans le vent.

Deux architectes mettent la main à la pâte. Le défi : construire un nid douillet  à l’abri des embruns avec les matières disponibles à proximité. Leur expérience sert déjà d’exemple aux autoconstructeurs en herbe.


À la loupe

chantier participatif

Chantier ouvert aux bénévoles.

Une maison construite grâce à un chantier participatif.

Proche des frontières suisse et allemande, la ville d’Héricourt, située au nord de la Franche-Comté a vu s’ériger en 2007 une maison octogonale. Li et Thomas, les propriétaires de cette maison bioclimatique peu commune à huit côtés isolée en paille, ont fait le choix de l’autoconstruction assistée par un artisan.


Regard sur un gîte autonome

gîte autonome

Un rêve d’autonomie.

Un véritable laboratoire des énergies renouvelables.

Le refuge de Sarenne situé à 2000 mètres d’altitude en Isère près de la station de ski de l’Alpe d’Huez est autonome en énergie. En effet,ici, ni réseau public d’électricité, de gaz, ni eau potable : le site est trop isolé. Pourtant, tout le confort moderne est présent pour accueillir les touristes de passage : douches chaudes, température hivernale confortable, luminosité agréable, internet.


Regard sur… un test au feu



Quand la paille avance, le feu recule.
Une façade bois-paille officiellement résistante au feu.

La maquette d’un bâtiment bois-paille de deux étages passe avec succès les tests de résistance au feu. Cette expérience valide l’utilisation de la paille dans un mode de construction bien spécifique. Retour sur un moment crucial pour l’écoconstruction.


Suivi de chantier : épisode 2/6



Maison passive en chantier.
épisode 2/6 : montage de la structure et de l’isolation en paille.

Le chantier de notre maison passive végétale progresse. Cette deuxième étape a consisté en l’élaboration du système constructif garantissant une très basse consommation. Découvrons le travail du bureau d’études et la fabrication de l’ossature.