Cahier pratique : fondations cyclopéennes sur pieux de châtaignier

fondations cyclopéennes

Les fondations cyclopéennes (ou romaines), composées de pierres naturelles noyées dans un béton de chaux, étaient très répandues jusqu’en 1945. Depuis remplacées par leurs homologues en béton armé, elles présentent pourtant de nombreux avantages. Moins énergivores que le binôme ciment-ferraillage, elles absorbent en outre bien mieux les légers mouvements du sol, ce qui en fait l’allié idéal des maisons à ossature bois et des projets sous contrainte sismique. Tout en garantissant, par ailleurs, une résistance à la compression généralement suffisante (20 kg/cm² avec chaux NHL2, 50 kg/cm² si NHL5).