Earthship, vaisseau lumineux

Earthship vaisseau lumineux

Earthship : Pauline et Benjamin ont eu une idée folle : faire venir une équipe américaine en Dordogne pour construire une maison autonome en matériaux de récupération. À bord de ce « vaisseau terrestre », rencontre de ses occupants et retour d’expérience sur un chantier hors-norme.


Rencontre en Uruguay

Ecole en Uruguay

Un vaisseau autonome pour les mômes.

À Jaureguiberry, en Uruguay, se trouve la première école 100 % durable d’Amérique Latine. Construite selon le principe des earthships (vaisseaux de terre), elle est composée principalement de matériaux recyclés et est autonome en énergie.


Autoconstruire

Earthship

Un earthship version contemporaine.

Perchée sur son coteau, une drôle de maison toute en baies vitrées vient de sortir de terre. Enfin presque, parce qu’elle est semi enterrée comme tous les earthships. Escale au sud de Toulouse, chez Cécile et Raymond qui ont réalisé le défi d’auto-construire un « vaisseau de terre  » version contemporaine.


Coup d’oeil



Le vaisseau immobile.

Parti de la Ceinture du soleil, formée par les États du Sud-Ouest nord-américain, le concept d’earthship (vaisseau terrestre) a accosté pour la première fois en avril 2007 sur le continent européen, en France. Après une escale sur les îles Britanniques, un vaisseau-pilote a été conduit par Kevan et Gillian Trott jusqu’au village de Ger, dans la Manche…


Rencontre à l’horizon en Angleterre



Une maison les pieds sur terre : escale à Brighton pour la visite d’un des premiers Earthships européens. En Grande-Bretagne, le projet de l’earthship (ou vaisseau terrien) de Brighton fait figure d’ovni. Avec sa forme longiligne, ses grandes baies vitrées, ses murs en pneus, ce bâtiment non raccordé aux réseaux capte et stocke l’énergie solaire. Pour en comprendre le fonctionnement, bienvenue sur son chantier.