Habitat groupé : écolotissement Les Terres-Mêlées

écolotissement Les Terres-Mêlées

Écolotissement, quand les citoyens s’en mêlent

À GRÉZIEU-LA-VARENNE, dans l’agglomération lyonnaise, un collectif constitué en association a été l’aménageur de l’écolotissement Les Terres-Mêlées. Particulièrement remarquable car c’est une première en France. Une vingtaine d’habitants qui se constituent en collectif associatif pour construire leur logement autour de mêmes valeurs. Aujourd’hui, le concept fait mouche et séduit même certaines municipalités. Mais en 2011, lorsque le groupe des Terres-Mêlées se forme, l’idée n’est encore pas tellement répandue.

Pour Odile Melot, à l’origine du projet, « tout a été rendu possible par la rencontre des propriétaires d’un terrain, qui ont été séduits par notre projet et ont accepté de céder une parcelle pour notre habitat groupé de 13 logements ».

 


Territoire

ecoquartier Bazouges sous hede

Ecoquartier Bazouges-Sous-Hédé. On s’était dit rendez-vous dans dix ans.

C’était l’un des premiers écolotissements de France. Construit il y a un peu plus de dix ans dans une commune de 900 âmes à 25 km au nord de Rennes, « Les Courtils » compte 10 logements sociaux et 22 maisons individuelles, dont une partie autoconstruite.


Label écoquartier, premières évaluations

Ecoquartier Hédé-Bazouges

Hubert et Françoise, autoconstructeurs de leur maison en bois et paille dans l’écolotissement Les Courtils de Hédé-Bazouges. Ils ont participé à l’évaluation du label écoquartier, tout comme 14 autres foyers volontaires.

Brève d’info parue dans La Maison écologique n°96

Né en 2012 de la volonté de l’État de mettre en avant « les opérations exemplaires permettant aux habitants de vivre dans des quartiers conçus sur les principes du développement durable », le label écoquartier est actuellement en phase d’évaluation.
Sur les 39 projets labellisés pour l’instant en France, on trouve l’écolotissement rural de Hédé-Bazouges (voisin de la rédaction de notre magazine !). Il est parmi les premiers à avoir participé à l’évaluation*. Nous consacrerons prochainement un article entier à ce sujet (LME n°98), mais sachez d’ores et déjà qu’aux Courtils de Hédé-Bazouges (35), les maisons consomment 60 % d’énergie en moins que la moyenne des constructions régionales de la même période, que les habitants produisent quasiment 5 fois moins de déchets que la moyenne locale et qu’ils soutirent du réseau 50 % d’eau en moins que les autres Brétiliens ! Le tout pour un coût d’achat des parcelles, vendues par la municipalité, moitié moins cher que le prix du marché de l’époque et un impact économique local et social très intéressant. à suivre dans un prochain numéro de LME…

*c’est l’association Bruded, accompagnée par divers services de l’état (Dreal, CSTB) qui a mené cette évaluation à Hédé-Bazouges. www.bruded.org


Visite de l’écolotissement de Bazouges-sous-Hédé

Les lecteurs du magazine La Maison écologique visitent l'écolotissemment de Bazouges-sous-Hédé. Photo Gwendal Le Ménahèze

Mercredi 8 juin 2016 s’est déroulée la visite de l’écolotissement de Bazouges-sous-Hédé (35) en présence des contributeurs de notre campagne de financement participatif qui avaient choisi cette contrepartie en échange de leur soutien au magazine La Maison écologique.

Julie Barbeillon, rédactrice en chef du magazine La Maison écologique, Jean-Christophe Bénis, élu de la commune de Bazouges-sous-Hédé, et Louis, l’un des habitants de l’écolotissement, ont participé à la présentation et la visite sur place de ce projet pionnier en France, démarré sur décision du conseil municipal en 2002.

Lire la suite