Améliorons nos comportements avant notre isolation !

Dessin d'ADENE pour le Numéro Spécial "Tout savoir sur l' isolation écologique"

EDITO. Mise en lumière de nos incohérences quand on se gargarise d’avoir amélioré le comportement thermique de son logement… sans avoir remis en question ses propres comportements. Edito publié dans le Numéro Spécial du magazine la Maison écologique “Tout savoir sur l’isolation écologique”.

Mon logement a de nombreux défauts d’étanchéité et d’isolation. Il faut bien entendu les corriger d’urgence. Mais suis-je moi-même dispensé d’une sérieuse remise en question ? Améliorer l’isolation de ma maison. Viser la plus haute performance thermique pour économiser le chauffage et gagner en confort. Investir dans des équipements high-tech pour optimiser la répartition de la chaleur. Choisir des matériaux naturels et sains pour réduire mon empreinte carbone et prendre soin de la qualité de l’air que je respire. Ne pas lésiner sur la marchandise… Pareille démarche n’est pas d’une grande utilité si elle ne s’appuie sur un questionnement préalable.

N’y a-t-il rien que je puisse changer dans mon comportement pour réduire de manière significative mes consommations, afin d’optimiser ensuite mon isolation ? Limiter la température des pièces à vivre à 19 °C, pour commencer. Abaisser celle des pièces peu occupées et des chambres.

M’équiper en édredons et en pulls confortables pour affronter la saison froide au lieu de pousser le chauffage. Baisser le thermostat si je suis absent une bonne partie de la journée. Surveiller toutes mes dépenses énergétiques et pas seulement le chauffage…

En quête de sobriété

En outre, que je me lance dans une rénovation d’ampleur ou dans l’isolation ultra performante d’une maison neuve, il serait illusoire que je me rêve en champion du climat si les économies réalisées étaient aussitôt anéanties par l’acquisition d’équipements dispensables ou d’une plus grosse voiture. Par une croisière aux antipodes ou par 2 °C supplémentaires dans le salon sous prétexte qu’un tel niveau de performance pardonnera bien ces tout petits écarts. En d’autres mots, pas d’isolation efficace sans travaux adaptés, sans projet raisonné. Sans une recherche de sobriété capable d’en garantir durablement les effets. Et, si possible, de les amplifier.

Stephan Ferry, rédacteur en chef du magazine La Maison écologique.

Découvrez le Numéro Spécial “Tout savoir sur l’isolation écologique”


Éditorial : Notre-Dame-des-Landes, utopie en miettes ?

dessin Notre-Dame-des-Landes, LME n°106

Il flottait naguère comme un parfum d’utopie sur Notre-Dame-des-Landes, aujourd’hui chassé par celui, bien moins grisant, des gaz lacrymogènes. Face à des « décideurs » murés dans leurs certitudes étroites et fascinés par les chimères d’un autre temps – argent, pouvoir, croissance, vitesse, etc. –, des hommes et des femmes s’étaient levés, armés le plus souvent de leurs seuls idéaux.

Lire la suite


Éditorial n°101 : de l’intérêt du réemploi

Réemploi et récupération dans le bâtiment

La Maison écologique n°101, octobre-novembre 2017

Éditorial de Julie BarbeillonÉditorial Julie Barbeillon La Maison écologique

Rédactrice en chef du magazine La Maison écologique

 

227,5 millions de tonnes de déchets ont été produites en France par le secteur du BTP* en 2014.

Pour se donner une petite idée du cadeau, ce poids équivaut à 5,3 millions d’Airbus A320 ou encore à 175 millions de voitures (modèle moyen français), soit plus de cinq fois le nombre de voitures en circulation en France en 2017 !
Résultat : une gigantesque montagne démesurée de déchets. Heureusement, une large partie est inerte (80 %). Néanmoins, il reste problématique de s’en débarrasser discrètement ! Demandez donc à la Société du Grand Paris… Avec ses 200 km de tunnel à creuser d’ici 2030, elle prévoit l’excavation de 60 millions de tonnes de déblais. Lire la suite


Éditorial n°100, on y est !

Dessin éditorial magazine La Maison écologique n°100

Éditorial. Nous y sommes, vous tenez entre vos mains le numéro 100 de La Maison écologique ! Mais qui l’eut cru, il y a 16 ans, lorsque les 32 pages du premier numéro paraissaient, imprimées en bichromie et à 3 000 exemplaires ?

couverture magazine La Maison écologique n°1
Alors à l’heure de cet anniversaire, c’est un mélange de profonde reconnaissance envers nos lecteurs, de nostalgie, de fierté, mais aussi de sens des responsabilités qui nous anime.

Tout commence il y a 16 ans…

Lire la suite


Éditorial – Juin / La Maison écologique n°99

édito - La Maison écologique 99

Des enfants souriants, des couples amoureux, des amis se prélassant sur la pelouse bien entretenue d’un parc urbain verdoyant. Elle est belle, la photo de la page Développement Durable du cimentier franco-suisse Lafarge-Holcim. Mais elle ne donne pas grand chose à voir des activités du leader mondial du ciment, du béton prêt à l’emploi et des granulats. Alors, pour prêter main forte à l’agence de com’ du mastodonte international aux 130 000 employés – et pour rigoler (jaune) un peu –, je me suis prêtée au jeu de la réfection de cette page Web. Lire la suite


Editorial – Contre la morosité ambiante

editoLME98

Contre la morosité ambiante, je vous conseille un nouveau remède… La pilule négaWatt !
Posologie : matin – 3 minutes de vidéo découverte du dernier scénario de prospective énergétique des experts de la désormais célèbre association négaWatt ; soir – un petit quart d’heure de lecture des 12 points-clés du scénario*. Lire la suite


L’édito de l’été : Ça va mieux !



Édito paru dans notre magazine n°94 d’août-septembre 2016

Alors que les bookmakers britanniques se sont royalement plantés en pariant à 80 % sur le maintien du Royaume-Uni dans l’Europe, nous, à La Maison écologique, on préfère se contenter des faits, rien que des faits ! Et ces derniers nous suffisent pour apprécier le moment et se dire, nous aussi, que oui, « ça va mieux ». Lire la suite