En quête d’un intérieur sain



Nos astuces pour allier habitat et santé

Nous passons aujourd’hui le plus clair de notre temps à l’intérieur des bâtiments. Mais l’air que nous y respirons est souvent chargé d’émanations issues des produits de construction, du mobilier, de nos activités diverses, et de polluants extérieurs qui s’invitent en sus ; sans compter notre mode de vie, bien calfeutré, dans des maisons de plus en plus étanches à l’air. Heureusement, il existe des solutions pour faire baisser cette pression intérieure. Vous les trouverez dans ce dossier. Si l’impact sanitaire des ondes électromagnétiques est encore peu documenté, les informations attestant d’effets sur notre santé s’accumulent. La prudence est donc de mise, et vous lirez ici quelques bonnes idées pour prévenir d’éventuels soucis de santé.


Electricité



Les bases d’une installation biocompatible pour se protéger des champs électromagnétiques. Comment se préserver des champs électromagnétiques émis par les installations électriques et notamment les réseaux de câbles ? Quelles précautions prendre ? Quels moyens techniques utiliser ? Combien ça coûte ?


Electricité



Les champs électromagnétiques III, comment s’en préserver ?

Nous connaissons les champs électriques et les champs magnétiques et leurs risques. Nous savons dans quelles situations nous pouvons être exposés. Nous arrivons maintenant au dernier chapitre, essentiel : comment se préserver de ces fameux champs électromagnétiques ?


Electricité

champs magnetiques

Les champs magnétiques II.

Voici le deuxième article de Claude Bossard dans la série “champs électromagnétiques”. Après avoir expliqué ce qu’était un CEM, et les risques encourus lors d’expositions prolongées, nous découvrons ici la partie “mesures, sources et valeurs”. Juste histoire d’être au courant.


Faites-le vous-même

boîtiers électriques

Blinder ses boîtiers électriques.

À l’heure où la protection de la qualité de l’air intérieur est sur tous les fronts, n’oublions pas les champs électromagnétiques. Pollution sournoise, car inodore et invisible, de nos intérieurs de plus en plus bardés d’installations électriques.