Les tourments du dimensionnement

conception électrique

S’assurer un approvisionnement électrique constant tout en évitant de surinvestir maladroitement, organiser le fonctionnement optimal de l’installation gage de sa longévité ; les raisons sont nombreuses de prendre le temps d’explorer les diverses facettes de son projet avant de le concrétiser.


Fabriquer son éolienne

Construction éolienne

On n’achète pas une éolienne Piggott, on la construit soi-même ou dans le cadre d’un stage, avec ses propres matériaux. Certes moins rentable que des panneaux photovoltaïques, le modèle est efficace et séduit les partisans de l’autonomie.


Enquête : fournisseurs d’électricité verte

fournisseurs d'électricité verte

Les fournisseurs d’électricité verte sur le fil.

Fin des énergies fossile et nucléaire dans nos ampoules? En France, vingt fournisseurs disent alimenter nos foyers avec de l’électricité renouvelables. Un pas pour la transition souvent ambigu…

Driiing ! Dès lors que le réveil extirpe des chimères, débute la consommation énergétique journalière. L’interrupteur d’abord, pour y voir clair, puis la cafetière, le grille-pain, la radio ou, pire, la télé… Ces petits gestes du quotidien des Français, mécaniques et banalisés, requièrent de l’énergie. À environ 75 % issue du nucléaire et 9 % du fossile. Un mix de production « atomique » sans appel ! Pourtant, la part du renouvelable peut s’accroître grâce aux consommateurs, particuliers comme professionnels. Tout simplement en refusant de souscrire aux offres conventionnelles.


Linky : paranormal activity !



Des appareils électriques s’allument et s’éteignent tout seuls ? Le fantôme Linky hante peut-être votre maison… Dans une récente enquête, l’UFC-Que choisir relate les dysfonctionnements observés par les particuliers après la pose du compteur communicant. Des phénomènes presque paranormaux qui soulèvent le problème de la sous-traitance. Lire la suite


Électricité



Beaucoup de choses fonctionnent grâce à l’électricité dans nos maisons. Avec la plomberie (eau, eau chaude) et la ventilation, c’est l’un des autres lots « réseaux » de nos chantiers. D’un point de vue sécurité (protection électrique, incendie) il est très important de faire attention à la mise en œuvre de son installation. Pensez également à la provenance de vos électrons en privilégiant par exemple les productions renouvelables.

L’électricité biocompatible

Les installations électriques biocompatibles réduisent la pollution électromagnétique dans votre maison. Cela passe dans un premier temps par des gaines, des câbles et des fils blindés pour constituer le réseau. On peut également installer des interrupteurs automatiques de champs (IAC). Leur rôle est de couper le circuit sur lequel ils sont installés lorsqu’il n’y a aucune consommation, et de le rétablir dès qu’il y a une demande. Ce type de boitier est le plus souvent utilisé sur le réseaux électriques des chambres.

Certains matériaux conduisent mieux les ondes électromagnétiques que d’autres. Le bois par exemple, est beaucoup plus conducteurs que les briques de terre cuite ou les conventionnels parpaings. Une installation biocompatible est donc d’autant plus importante dans le cadre d’une ossature bois.

 

La domotique

La domotique est une technologie qui permet de contrôler, d’automatiser et de programmer les appareils électriques d’un habitat : allumer la lumière à distance, démarrer un aspirateur automatique… La domotique peut également servir à faire des économies d’énergie : volets qui se ferment quand la nuit tombe, éclairage avec détecteurs de mouvement, programmation du chauffage…

 

Le photovoltaïque

Si vous avez opté pour la pose de panneaux photovoltaïques, vous pouvez vendre l’électricité produite et/ou la consommer dans votre maison. Dans le premier cas, vous vous assurez une entrée d’argent régulière. L’autoconsommation vous permettra cependant de réduire vos factures d’électricité.

 

Choisir son fournisseur

Il existe de nombreux fournisseurs d’électricité. Si certains vous vendent de l’électricité provenant directement de sources renouvelables, d’autres fonctionnent sur le principe des garanties d’origine. Ce sont des documents qui attestent qu’une certaine quantité d’électricité renouvelable a été produite. Cependant, ce n’est pas parce que le fournisseur achète une garantie d’origine que l’électricité qu’il vous vend est renouvelable ! Les fournisseurs les plus vertueux jouent de plus en plus sur la pédagogie et vous aide même à réduire vos consommations. Renseignez-vous pour choisir celui qui se rapproche le plus de votre éthique et de votre budget !

Questions à se poser

Quel fournisseur d’électricité choisir ? N’hésitez pas à consulter le site officiel http://www.energie-info.fr

Puis-je investir dans un moyen de production d’énergie renouvelable installé chez moi ?

N’hésitez pas à demander conseil aux Espaces Info Energie qui vous aideront à trouver des solutions tout en respectant votre budget.

Points de vigilance

En plus des sacro-saintes veilles à éliminer, pour diminuer vos consommations optez pour un éclairage économique (LED). Aidez-vous des étiquettes énergies.

L’installation électrique doit être raccordée sur une prise de terre performante pour des questions de sécurité et pour diminuer les émissions de champs électriques.

Sélection d’articles/dossiers pour Électricité :

Autoconsommer son électricité photovoltaïque
Les coulisses de l’électricité verte
Blinder ses boîtiers électriques : pas à pas

Rechercher tous les articles parus contenant ce mot-clé.


Un cadre légal pour l’autoconsommation d’électricité

Le décret doit favoriser l'autoconsommation de l'électricité renouvelable produite sur place, notamment l'énergie issue de panneaux solaires photovoltaïques. crédit Fotolia

Autoconsommation d’électricité

Définitivement adopté, le projet de loi sur l’autoconsommation de l’électricité renouvelable oblige le gestionnaire de réseau à faciliter les conditions de raccordement, notamment par la possibilité d’injecter gratuitement d’éventuels surplus de production. Il promeut aussi l’autoconsommation collective, prévoit une exonération de taxes et des tarifs spécifiques d’utilisation des réseaux.

Avec une prime à l’investissement de 800 € par kW, ajoutée à la pose systématique et gratuite du compteur Linky (ce qui réduit les coûts de raccordement de 600 €, les rendant nuls dans 80 % des cas), l’arrêté tarifaire en cours de préparation est « de nature à lancer ce nouveau marché, estime Xavier Daval, président du SER-Soler, branche solaire du Syndicat des énergies renouvelables. Ces textes constituent un jalon essentiel, même si nous aurions pu aller plus loin, notamment dans la définition de l’autoconsommation collective, pour permettre son développement à l’échelle des îlots urbains et des petites communes ».

Au Groupement des particuliers producteurs d’électricité photovoltaïque (GPPEP), on y voit « un message porteur : un cadre est fixé et acte que l’autoconsommation est une bonne chose ». Une crainte toutefois : « Les arnaques risquent d’être pires qu’avec la vente en totalité si on ne peut pas contrôler la production promise. Le texte aurait pu introduire un petit compteur, qui ne coûte que 25 €. »

Les plus optimistes attendent le décret d’application pour cet été.


Eolienne : bûchez sur l’Arbre à vent !

L'Arbre à vent est une petite éolienne développée par la société NewWind.

Un Arbre à vent artificiel avec des feuilles capables de produire de l’électricité, l’idée est séduisante… Les médias font largement écho de cette petite éolienne. Mais les performances de cette éolienne urbaine sont-elles avérées ?

Rien de moins que la COP 21 pour vitrine en décembre 2015… Difficile de rêver mieux comme publicité ! Mais les premiers retours d’expérience se font encore attendre. Dans sa version actuelle, la petite éolienne l’ Arbre à vent, assemblé en Bretagne, possède 63 “feuilles” en plastique qui produisent de l’électricité.

Lire la suite