Avis d’expert : le petit éolien en perte de vitesse

Le petit éolien

Faut-il encore compter sur Éole ?

Le petit éolien est en perte de vitesse : prolifération d’entreprises sans expertise, de matériels de piètre qualité, sortie de l’éligibilité au crédit d’impôt, faut-il encore s’équiper d’une petite éolienne ? Si oui, laquelle ?

L’éolien domestique n’est pas au mieux de sa forme. C’est en tout cas ce qui ressort du sentiment exprimé par la plupart des acteurs de ce marché.

« Beaucoup de gens se sont faits arnaquer : il n’y avait alors que très peu d’installations valables », se souvient Édouard Chesnel, conseiller référent au Centre régional des énergies renouvelables (Crer) Poitou-Charentes pour le photovoltaïque et le petit éolien.

contact : www.afppe.org


éolien domestique : du vent les escrocs !

Eolienne domestique, petit éolien, crédit Fotolia

S’il est des secteurs où les escrocs sévissent, le petit éolien domestique en est hélas un. Nombreuses sont les installations de petites éoliennes, celles dites de pignon notamment, qui ne fonctionnent pas correctement alors qu’elles ont coûté un bras à leur propriétaire ! Mais, bonne nouvelle, un arrêt de la Cour de cassation d’avril dernier statue clairement sur le fait que les acheteurs d’une éolienne domestique sont « en droit d’attendre de l’installation une réduction de leur facture énergétique » et ce même si aucun engagement contractuel sur la rentabilité n’a été signé.

Au chapitre justice, on peut aussi se réjouir du récent renvoi en correctionnelle de trois entrepreneurs soupçonnés d’avoir abusé des centaines de clients : livraison jamais assurée, tromperie sur la qualité des marchandises, dysfonctionnement… Dans ce secteur comme dans le photovoltaïque, on ne conseillera jamais assez de ne JAMAIS répondre aux sollicitations des démarcheurs.

Brève parue dans le magazine La Maison écologique n°95.

crédit photo: Fotolia