Enquête énergie : Eolien, on s’emballe on s’empale ?

éolien

Les grandes éoliennes ont le don de créer des tensions. Entre ceux qui les trouvent élégantes et ceux qui ne peuvent pas les voir en peinture, le dialogue tourne souvent court. De tout ce qu’on entend, démêlons le vrai du faux ?

Les projets de parcs éoliens font presque systématiquement l’objet de recours en France. Pourtant, quand on les sonde, les Français n’y sont pas si hostiles. Le sondage de Harris Interactive réalisé pour le syndicat professionnel France Énergie éolienne (FEE) en 2018 révèle que 68 % estiment que l’installation d’un parc éolien sur leur territoire serait une bonne chose. Il n’empêche que tout un tas d’affirmations plus ou moins fondées circulent autour de l’éolien.

L’éolien, on n’en a pas besoin

Faux. Réchauffement climatique oblige, il est exclu de continuer à produire de l’électricité avec des énergies fossiles. Il reste donc le nucléaire, qui a son lot d’inconvénients, et les énergies renouvelables. Les ressources hydrauliques et la biomasse sont limitées, tandis que le vent et le soleil sont disponibles en quantité infinie. En France, le soleil brille surtout l’été, tandis que les vents sont plus forts en hiver. Un mix électrique 100 % renouvelable a besoin de toutes les énergies renouvelables. Enfin, si on analyse l’ensemble du cycle de vie d’une éolienne, l’électricité qu’elle produit émet 12,7 gCO2/kWh, plus faible que le nucléaire à 16 gCO2/kWh(1) et susceptible d’évoluer à la baisse grâce à l’augmentation de la durée de vie des machines et à leur écoconception.

 

 


Énergies renouvelables, quand les citoyens entrent dans la danse

Les Clés de la rénovation, émission de mars 2018 sur les énergies citoyennes renouvelables

«Énergies Renouvelables et moi et moi et toi…» Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur les projets participatifs et locaux de production d’ énergies citoyennes renouvelables… et pourquoi pas vous impliquer dans une action près de chez vous!

Thomas Le Bris, fondateur de l’association CoopaWatt, et Michel Leclercq, président de l’association Énergie Partagée, vice-président de l’association Éoliennes en Pays de Vilaine, ont répondu aux questions des internautes concernant les énergies citoyennes renouvelables dans l’émission des Clés de la rénovation du mois de février 2018.

Minutage des questions
  • Quand on entend parler d’énergie renouvelable, on pense plutôt l’énergie du vent (l’éolien) ou l’énergie du soleil pour produire de l’électricité (photovoltaïque). Quelles sont les autres sources d’ énergies citoyennes renouvelables ? (4’50)
  • Que répondez-vous à ceux qui disent que la transition énergétique, c’est du greenwashing ? Est ce qu’il est possible de faire de grands projets solaires citoyens ou finalement on ne parle que de tout petits projets sans impact notable à l’échelle du territoire ? (6’40) En quoi participe exactement la participation des citoyens ? Simple investissement ou plus ? (10’15 ) Quels sont les différentes possibilités pour (s’)investir dans un projet d’énergies renouvelables participatif ou citoyen ? (15′)
  • Pourquoi développer des projets citoyens et quelles sont les plus-values d’un projet citoyen pour un territoire? Ne faut-il pas plutôt laisser cela à des professionnels de l’énergie, comme des groupes de BTP ou des grands fournisseurs d’énergie ? (22’20)

Lire la suite


Avis d’expert : le petit éolien en perte de vitesse

Le petit éolien

Faut-il encore compter sur Éole ?

Le petit éolien est en perte de vitesse : prolifération d’entreprises sans expertise, de matériels de piètre qualité, sortie de l’éligibilité au crédit d’impôt, faut-il encore s’équiper d’une petite éolienne ? Si oui, laquelle ?

L’éolien domestique n’est pas au mieux de sa forme. C’est en tout cas ce qui ressort du sentiment exprimé par la plupart des acteurs de ce marché.

« Beaucoup de gens se sont faits arnaquer : il n’y avait alors que très peu d’installations valables », se souvient Édouard Chesnel, conseiller référent au Centre régional des énergies renouvelables (Crer) Poitou-Charentes pour le photovoltaïque et le petit éolien.

contact : www.afppe.org


Éolien citoyen – envie d’investir ?



Du 29 mai au 29 juin 2017 – Financement participatif pour projet éolien

Un projet éolien est en cours d’étude sur le territoire de la commune d’Acigné (35) près de Rennes. Le nombre, l’emplacement et les caractéristiques des éoliennes qu’il sera possible d’implanter sur ce site seront déterminés en fin d’année 2017. Le dépôt d’une demande d’autorisation pourra intervenir au plus tôt début 2018, pour une mise en service envisagée en 2020.
Suite à la demande de participants lors des réunions de concertation, un financement citoyen du projet éolien a été évoqué.
Une première initiative sur Lendosphère, plateforme en ligne de financement participatif dédiée aux projets d’énergies renouvelables est mise en place dès maintenant. Lire la suite


Eolienne : bûchez sur l’Arbre à vent !

L'Arbre à vent est une petite éolienne développée par la société NewWind.

Un Arbre à vent artificiel avec des feuilles capables de produire de l’électricité, l’idée est séduisante… Les médias font largement écho de cette petite éolienne. Mais les performances de cette éolienne urbaine sont-elles avérées ?

Rien de moins que la COP 21 pour vitrine en décembre 2015… Difficile de rêver mieux comme publicité ! Mais les premiers retours d’expérience se font encore attendre. Dans sa version actuelle, la petite éolienne l’ Arbre à vent, assemblé en Bretagne, possède 63 “feuilles” en plastique qui produisent de l’électricité.

Lire la suite


Carte verte

éolienne pour les enfants

Une éolienne pour les enfants.

Et si pour Noël vous offriez à vos enfants ou petits enfants une part d’éolienne ? C’est désormais possible en France, avec une première sur le parc des Ailes des crêtes dans les Ardennes.


Une éolienne à la maison



Mue par la force des vents, la petite éolienne a, plus que toute autre source d’énergie, un pouvoir de fascination immense. Et pourtant en France, deux types d’hommes lui compliquent diablement la vie. À ma droite, des députés de tout poil ne cessent de lui mettre des bâtons dans les pales. À ma gauche, des « éco-entrepreneurs » improvisés sont prêts à vendre de l’éolien à tout prix, jurant monts et merveilles à leurs clients, et semant des contre-exemples par tout le pays. Entre les deux, il y a les passionnés, qui s’échinent à vouloir donner une juste place à ces machines, aux meilleures d’entre elles, dans nos campagnes. C’est à ces hommes-là et à ces machines que nous allons nous intéresser. Qu’est-ce qu’une bonne éolienne ? Qu’est-ce qu’une bonne installation ?