Extérieur : les frelons

frelons

Cohabitons avec les frelons

Il est arrivé en plein repas de famille. Sans crier gare. Furie bichromatique lancée à tout berzingue dans une détestable tentative d’intrusion, qui ne pouvait avoir d’autre objet que de gâcher la fête. Tante Lucie s’est mise à hurler comme une possédée, agitant ses mains tout autour de sa tête, cependant que l’importun accomplissait une curieuse danse à son entour. Oncle Bernard a aussitôt senti son sang ne faire qu’un tour. Alors dans un élan chevaleresque, il a dégainé sa tongue, pour écrabouiller la bestiole sans autre forme de procès. Vlan ! Ci-gît Vespa crabro, victime colatérale de l’ignorance humaine. Innocent hyménoptère sacrifié sur l’autel des préjugés.