La Maison du 21e siècle : passive et positive

La Maison du 21e siècle

D’ici 2020, les bâtiments neufs ne devront presque plus consommer d’énergie, voire devront en produire. Cela suppose de bouleverser les habitudes et de se mettre à construire très performant, pour de bon. En neuf, mais aussi en rénovation, les bâtiments passifs sont ceux qui consomment le moins, ce qui facilite le passage à l’énergie positive. Mais pour qu’ils deviennent la norme, il faut dépasser un certain nombre de préjugés. Difficile, le passif ? Un dossier pour le démystifier.


La maison du 21e siècle : passive et positive !

Dossier de La Maison écologique spécial bâtiment passif et à énergie positive

Le bâtiment passif ou à énergie positive est la clé du futur! D’ici 2020, les bâtiments neufs ne devront presque plus consommer d’énergie, voire devront en produire. Cela suppose de bouleverser les habitudes et de se mettre à construire très performant, pour de bon. En neuf, mais aussi en rénovation, les bâtiments passifs sont ceux qui consomment le moins, ce qui facilite le passage à l’énergie positive. Mais pour qu’ils deviennent la norme, il faut dépasser un certain nombre de préjugés.

Difficile, le passif ? Un dossier pour le démystifier, à lire dans le magazine La Maison écologique n° 93 (juin-juillet 2016).

À quoi ressemblera la maison écologique du futur ?

Lire la suite


L’habitat passif en action : entrez dans le monde des maisons basse consommation



Une construction aux normes passives consomme un maximum de 15 kWh/m2/an pour ses besoins en chauffage, soit environ sept fois moins
qu’une construction neuve qui respecte la dernière réglementation thermique française !

Face aux questions énergétiques et environnementales, ces maisons individuelles ou ces bâtiments collectifs passifs apportent de vraies réponses. Il n’est donc pas étonnant que ces habitations suscitent un grand intérêt aux quatre coins de l’Europe. D’autant qu’elles sont réalisables en matériaux sains.

Entrons dans cet univers.


Energies renouvelables



Réhabilitons le mur capteur.

Fonctionnement, dimensionnement, mur Trombe. Peut-on transformer un mur en capteur solaire, pour produire une partie des besoins de chauffage d’une habitation ? C’est la question que se sont posés, dès les années 50, les pionniers du solaire, en France et aux USA. Des réponses intéressantes sur lesquelles Jean Paul Blugeon à trouver bon de revenir.


Rénover

Écoréhabilitation version passive

Écoréhabilitation version passive.

Pionniers des énergies renouvelables avec leurs installations solaires datant du siècle dernier, Patricia et Christian cheminent toujours avec une longueur d’avance. Aujourd’hui, ils terminent la rénovation passive de leur écogîte. Visite.


Regard sur un gîte autonome

gîte autonome

Un rêve d’autonomie.

Un véritable laboratoire des énergies renouvelables.

Le refuge de Sarenne situé à 2000 mètres d’altitude en Isère près de la station de ski de l’Alpe d’Huez est autonome en énergie. En effet,ici, ni réseau public d’électricité, de gaz, ni eau potable : le site est trop isolé. Pourtant, tout le confort moderne est présent pour accueillir les touristes de passage : douches chaudes, température hivernale confortable, luminosité agréable, internet.