Dossier : Humidité dans l’habitat

Humidité dans l'habitat

Humidité dans l’habitat : ne pas se laisser déborder

L’humidité est une pathologie récurrente dans les logements et qui n’est pas sans conséquence sur le bâti et la santé des occupants. Elle demeure pourtant bien souvent mal traitée…

La goutte perle sur le double vitrage embué. Tandis que le soleil d’hiver se lève, elle descend sur la traverse de l’ouvrant, le dormant, puis se faufile sous la peinture craquelée, aux allures de peau fripée par un bain trop long. Cachées derrières ces failles, quelques taches noires mouchettent le plâtre. Les mêmes qui se répandent, plus haut, à l’angle du mur qui fait la jonction avec l’étage. Votre maison est atteinte d’humidité chronique. Comme 12,6 % des logements en France.

Elle est le défaut le plus pointé par les habitants, d’après l’Insee, avant les problèmes d’isolation thermique. Car le sentiment de confort dans l’habitat dépend en grande partie du taux d’humidité dans l’air. Pour Fabien Squinazi, médecin-biologiste et membre du comité scientifique de l’Observatoire de la qualité de l’air intérieure (OQAI), « le degré d’hygrométrie d’un logement doit être compris entre 40 et 60 % ». Au-delà, les personnes peuvent souffrir de gênes respiratoires, de maux de tête, etc. Et la maison en pâtit. Les enduits fissurent, les peintures s’écaillent, les murs sont fragilisés, des moisissures apparaissent…

Causes variées et mal maîtrisées

Comment en arrive-t-on là ? « L’humidité est un signe de dégradation du logement rarement exclusif », signale dans une étude le Commissariat général au développement durable (CGDD). Elle n’est pas une pathologie isolée, mais résulte d’un mélange de plusieurs défauts qui peuvent être dus au bâti ou aux activités des occupants. On peut citer en exemple une mauvaise gestion de la vapeur d’eau émise dans la cuisine ou sous la douche, une isolation dégradée, une ventilation défaillante, voire absente, des remontées capillaires ou de fortes pluies, en zone océanique surtout. Par ailleurs, les problèmes d’humidité sont différenciés dans
le bâti moderne et le bâti ancien (d’avant 1948). Le premier s’isole des apports d’eau, l’autre contient de l’eau qu’il gère selon un équilibre qu’il importe de maintenir. Preuve que l’humidité est un phénomène depuis longtemps apprivoisé.

Un problème longtemps inconsidéré

Pourtant, il est encore difficile pour nombre de professionnels de le traiter convenablement. Nicolas Charles est gérant de Treenergy, un des rares bureaux d’études à réaliser des audits humidité. Il s’est lancé il y a cinq ans, « à force de faire des études thermiques dans les bâtiments et rencontrer des problèmes d’humidité sans trouver de professionnels pour les traiter ». Samuel Courgey, référant technique spécialisé en environnement et auteur du célèbre L’Isolation thermique écologique (éd. Terre Vivante), dit alerter des problèmes d’humidité depuis près de 30 ans « sans que les services techniques du Ministère ne s’y intéressent.

[…]


Rénover : vaincre l’humidité

vaincre l'humidité

Une leçon d’humidité… maîtrisée.

En plein centre-ville de Brest, l’humidité dans l’habitat est monnaie courante. Alors qu’ils entreprenaient la rénovation thermique et l’extension de leur maison; Gaëlle et Frédéric ont dû élaborer des stratégies pour y faire face.

Au pied de l’escalier, la peinture noire de la cloison s’écaille légèrement. En face, dans l’angle du salon, à 60 cm au-dessus du
sol, la chaux qui enduit le mur en pierre a grisé. L’humidité en est seule responsable. Elle est la bête noire de Gaëlle et Frédéric
Quemmerais-Amice, qui luttent depuis plus de dix ans pour l’éradiquer. Quand ils ont emménagé dans le centre-ville de Brest en 2007, l’omniprésence de l’humidité ne les a pas surpris. Première explication : « C’est Brest ! », sourit Gaëlle. Seconde  justification, plus rationnelle : la maison n’a pas de vide sanitaire et son rez-de-chaussée est au niveau de la rue. Les murs étant de surcroît en terre-pierre, les infiltrations et remontées capillaires n’en finissent pas.


Technique

bâti ancien

L’humidité dans le bâti ancien.

Le bâti ancien a mauvaise presse : énergivore, cher à l’achat et onéreux à rénover, dit-on. C’est méconnaître les possibilités offertes par une « restauration » respectueuse qui en fera un mode d’habitat écologique, beau et durable.


Santé de l’habitat : Combattre l’humidité dans les maisons anciennes.

l'humidité dans les maisons anciennes

Combattre l’humidité dans les maisons anciennes.

Il n’est pas rare de constater la présence de l’humidité dans une maison ancienne. Agir pour régler ce phénomène est toujours nécessaire car l’humidité est une source d’inconfort, de gaspillage énergétique et parfois de moisissures pouvant engendrer des troubles de la santé.