Finitions : Laquer des portes intérieures

Laque végétale

L’art et la manière d’appliquer une laque végétale.

Les portes sont les parties les plus sollicitées d’une habitation. Il faut apporter une grande attention à leur protection. La peinture doit être solide, souple et facilement lavable. Une laque végétale, de préférence satinée ou brillante pour un nettoyage aisé, répond à toutes ces conditions. La laque à l’eau présente l’avantage de sécher plus vite, d’avoir une faible odeur et le matériel est lavable à l’eau. Une version à l’huile est plus couvrante, sèche plus lentement, ce qui lui permet de mieux pénétrer le support, d’être travaillée plus longtemps sans risque de laisser des traces de reprise pour un résultat plus uniforme.

Procéder avec méthode

En rénovation, la laque à l’huile est plus indiquée. Elle dégage plus de composés organiques volatils (COV), mais seulement les premiers jours. Aérer la pièce. En neuf, les deux conviennent. Du point de vue écologique, la laque à l’eau demande plus de transformation à la fabrication pour être miscible à l’eau.

Commencer par lessiver la porte pour éliminer taches et salissures. Rincer à l’eau claire. Gratter les parties abîmées et reboucher les éventuels trous avec un mastic pour bois. Poncer et appliquer une sous-couche (primaire) ou de la laque légèrement diluée sur les parties réparées ou mises à nu. Poncer après séchage pour éviter les différences d’épaisseur.

Si la porte s’ouvre vers l’extérieur, commencer par l’ouvrant et finir par le dormant. Dans le cas contraire, commencer par le dormant côté paumelles, puis l’ouvrant et finir par le reste du dormant. Les couches de peinture doivent être fines. Bien répartir le produit sur une surface assez grande. Puis, croiser la peinture pour uniformiser l’épaisseur. Finir par lisser sans pression sur l’outil pour éviter les traces. Respecter les temps de séchage entre les couches. Le durcissement du film de peinture (l’ensemble des couches) est de sept jours minimum, durant lesquels il faut éviter les manipulations. […]