Cuisine à vivre



Quand l’écologie passe à table.

La cuisine d’aujourd’hui n’est plus une pièce à part, elle fait partie intégrante de la maison. Elle en devient même un élément central, un véritable lieu d’échanges.

Symboliquement c’est sûrement la pièce la plus importante de l’habitat : c’est là que l’on prépare de quoi se nourrir et que l’on vient chercher l’eau pour boire. Ce devrait être un endroit convivial car c’est là qu’on se retrouve en famille ou entre ami(e)s, plusieurs fois par jour.

Pratiquement, c’est le lieu où l’on apporte les courses qu’il faut ranger, où l’on stocke les denrées sèches, fraîches, et d’où part la plus importante partie de nos déchets.

Énergétiquement, c’est aussi dans la cuisine qu’est consommée une part non négligeable de l’électricité et de l’eau domestiques.

Après un tel inventaire, difficile de prendre la cuisine à la légère ! Et comme nous aimons bien mettre les pieds dans le plat concernant certaines idées reçues, c’est avec un plaisir gourmand que nous vous invitons à passer à table dans cette cuisine à vivre.


Chambre d’enfant : aménagement, décoration, mobilier… comment choisir ?



Voici pour la première fois un article transversal. En effet, depuis le premier numéro nous enquêtons sur des matériaux, des produits, des techniques, ainsi que des problèmes sanitaires liés à l’habitat. Or, ce dossier reprend de nombreux thèmes par le biais d’un seul sujet : la
chambre d’enfant.

Pourquoi les enfants ? Parce que nos enfants sont plus fragiles que nous, adultes. Nos enfants sont notre bien le plus précieux. Nos enfants sont le monde de demain. Et aujourd’hui, on peut dire en rougissant que l’état dans lequel nous allons leur laisser la planète est beaucoup moins bon que celui dans lequel elle nous a été confiée.

Alors, concevoir une chambre saine pour eux, pour ceux qui vont la faire et pour la planète ce n’est pas du luxe. C’est même une
première étape essentielle pour s’éveiller à la vie.


Regard sur un gîte autonome

gîte autonome

Un rêve d’autonomie.

Un véritable laboratoire des énergies renouvelables.

Le refuge de Sarenne situé à 2000 mètres d’altitude en Isère près de la station de ski de l’Alpe d’Huez est autonome en énergie. En effet,ici, ni réseau public d’électricité, de gaz, ni eau potable : le site est trop isolé. Pourtant, tout le confort moderne est présent pour accueillir les touristes de passage : douches chaudes, température hivernale confortable, luminosité agréable, internet.


Côté récup’

Mobilier en bois de récupération

Mobilier en bois de récup’.


Des idées pour réutiliser les bois de chantier.

Restes de chevrons, palettes de transport, reliquats de montants d’ossature, de planches de coffrage, de voliges, autant de pièces de bois dont l’utilité n’a de limite que notre imagination. Pour vous inspirer, ces fiches techniques de construction de petit mobilier…


Main à la pâte



Teindre le bois à la chaux.
Une recette de lait de chaux pour un effet teinture sur bois.

Pour donner un peu de personnalité à un meuble rudimentaire sans le peindre, le plus simple est de le teinter. Les laits de chaux, généralement appliqués sur des enduits, ont cet effet sur le bois. La technique, peu usitée, est pourtant bien simple et si économique !


La main à la pâte



Un chouette chevet.

Du papier de soie, des pigments et du carton pour réaliser sa table de chevet.


Vivre avec une maison passive



De l’énergie à revendre.

Un logement à énergie positive, quartier Vauban à Fribourg. Depuis juin 2007, Marcus et Elsa louent un appartement de 84 m2 dans l’une des maisons colorées de la Cité solaire de Fribourg, en Allemagne. Passif et couvert de photovoltaïque, leur logement produit plus qu’il ne consomme.


Mobilier



Un mobilier qui cartonne.

Des meubles écologiques, économiques, uniques et esthétiques ? Avec le carton, la récupération se fait décoration ! Abondant et facile à mettre en oeuvre, bien plus solide qu’on ne le pense, ce matériau s’adapte à tous les styles. Avec le carton, c’est aussi l’imagination qui s’emballe…